"Messager des étoiles vêtu d'un habit d'homme,
Un homme en apparence qui tout autant est femme,
Comme œil droit et œil gauche œuvrent à la même image.

 

 

Messagère de la Terre en habit de femme,
Femme tout autant essence du féminin essence du masculin,
Comme jambe droite et jambe gauche concourent au chemin."

 

 

Les noces du ciel et de la terre
Vahé Zartarian

 

 

 

 

 

 

"J'aurais aimé que l'on plante un arbre le jour de ma naissance: un bouleau d'inouïe blancheur, un tremble, un cornouiller aux fruits rouges ou un saule penché sur le miroir glauque des eaux.

J'aurais voulu suivre dans la poussée forte des branches le même développement que dans ma chair d'homme, l'envelopper dans mon regard, le presser entre mes bras en cas de désarroi ou de perte de pesanteur, quand, avec une violence déconcertante, on éprouve des bouffées d'abîme.

Je me mis à marcher, non pour me fuir et m'échapper, mais au contraire pour retrouver une espèce d'intimité dans le mouvement des jambes, la sueur au visage, le sentiment de se répandre dans un paysage que procure toujours une marche à longue haleine.

Arpenter, parcourir, découvrir les chemins creux, les croisées, les clairières, et retrouver l'espace intérieur, le même paysage recomposé sous la peau. Comme une roche obscure produisant en son sein des pierres précieuses, le mouvement allait susciter une étincelle nouvelle, un éclat de soleil s'avivant, s'allumant, levant une clarté dansante et des raisons de se réjouir.

J'étais en levain : en fermentation de moi-même."

 

 

Celui qui oublie où conduit le chemin
Jean-Pierre Otte

 

 

 

 

 

 

 

Dans le coeur, la terre et le ciel s'unissent,
entrés en nous par la racine et la couronne,
arrivés au coeur grâce aux 4 abstinences:
le sexe, l'émotion, les pouvoirs, l'éloquence.

Dans le coeur, la terre et le ciel s'unissent
et leurs énergies commencent à danser  

Alors le coeur chauffe jusqu'à être brûlant,
il chauffe et brûle les impuretés du sang!
Alors le sang redevient pur et régénère
les cellules et l'âme et le coeur et l'Etre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Tous les escaladeurs de ciel et de nuées,
Tous les porteurs de croix, tous les voleurs de feu
Qui vont vers la lumière à travers les huées
Cherchent dans un regard l'infini du ciel bleu."

Georges Rodenbach (p.116)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Vous scrutez la face du ciel et de la terre et celui
qui est devant vous, vous ne l'avez pas connu,
et cet instant-ci, vous ne savez pas le scruter."


Thomas, logion 91

 

 

 

 

 

 

 

"Je les ai tous trouvés ivres, je n'ai trouvé

personne parmi eux qui eût soif et mon âme

a été affligée pour les fils des hommes."

Evangile selon Thomas

 

 

 

 

 

 

 

"Voici, je te révélerai toute chose.
Mon bien-aimé, comprends et connais-les
afin de sortir et d'être tout comme je suis !
Voici, je vais te révéler celui qui est caché.

Maintenant, étends ta main.
Maintenant, embrasse-moi !

Et alors j'étendis mes mains, et je ne le trouvai pas
comme je l'imaginais. Mais après je l'entendis dire:

« Comprends et embrasse-moi ».

Alors je compris et j'eus peur.
Et je fus rempli d'une grande joie."

Apocalypse de Jacques

 

 

 

 

 

 

 

"Ne clame pas vers Dieu
En toi-même est la Source.
N'en bouche pas l'issue
Sans fin elle jaillira."

Angelus Silesius


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Ce sont des dérèglements ainsi que des passions viles
et des plaisirs éphémères qui les retiennent, jusqu'à ce
qu'ils redeviennent sobres et qu'ils se hâtent vers leur
lieu de repos. Et ils me trouveront en ce lieu-là,
ils vivront et ils ne mourront plus."

Le Tonnerre

 

 

 

 

 

 

 

Seigneur,


Change ma guerre en ta paix éternelle,
Échauffe les glaçons de mon cœur endurci,
Et fais qu'à l'avenir je n'aie autre souci
Qu'à suivre le sentier où ta bonté m'appelle.

Dompte les passions de mon âme rebelle
Et lave mon esprit de péché tout noirci,
Dispense ta lumière à mon œil obscurci
Et m'apprends les secrets qu'aux élus tu révèles.

Sur toi tant seulement mon espoir j'ai fondé.
Si grande est mon erreur, plus grande est ta bonté
Qui ne laisse jamais celui qui te réclame.

Purge donc mon esprit et le retire à toi,
Lui donnant pour voler les ailes de la foi,
Sans que l'abus du monde arrête plus mon âme.

 

 

Madeleine de l'Aubespine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact