"Elle se manifeste ouvertement par
sa puissance et sa couronne royale."

L'enseignement d'autorité

 

 

 

"Pourquoi un homme serait-il secouru, s'il profite
du monde entier cependant qu'il perd son âme ?
Car le fils de l'homme se prépare à venir dans la
gloire de son Père avec ses anges, et il donnera
à chacun selon sa manière d'agir."

Matthieu 16:26-27

 

 

"Il convient en effet que chacun retourne dans le
lieu d'où il est sorti et chacun, par son agir et par
sa connaissance, dévoilera sa propre nature."

L'Ecrit sans titre

 

 

 

 

 

 

"A l'origine était le Verbe. Et le Verbe était
à l'égal de Dieu. Et Dieu était le Verbe.
Celui-ci était à l'origine à l'égal de Dieu."

Jean 1:1-2

 

 

 

"Les disciples lui dirent : Tes frères et ta mère se tiennent
dehors. Il leur dit : Ceux qui sont ici, qui font la volonté de
mon Père, voilà mes frères et ma mère : ce sont eux qui
entreront dans le Royaume de mon Père."

Evangile selon Thomas, 99

 

 

 

"Bienheureuse es-tu de ne pas
te troubler à ma vue ! Car là où
est le noûs, là est le trésor."

Evangile selon Marie

 

 

"Moi et toi, un.
Avant moi, toi,
après toi, moi."

Apophasis megalê

 

 

"L'esprit de vérité qui procède du Père,
celui-là témoignera en faveur de moi."

 

Jean 15:26

 

 

 

"Il existait, disent-ils, dans les hauteurs invisibles et innommables, un Bon parfait, antérieur à tout. Cet Éon, ils l'appellent Pro-Principe, Pro-Père et Abîme. Incompréhensible et invisible, éternel et inengendré, il fut en profond repos et tranquillité durant une infinité de siècles. Avec lui coexistait la Pensée, qu'ils appellent encore Grâce et Silence. Or, un jour, cet Abîme eut la pensée d'émettre, à partir de lui-même, un Principe de toutes choses ; cette émission dont il avait eu la pensée, il la déposa, à la manière d'une semence, au sein de sa compagne Silence. Au reçu de cette semence, celle-ci devint enceinte et enfanta Intellect, semblable et égal à celui qui l'avait émis, seul capable aussi de comprendre la grandeur du Père. Cet Intellect, ils l'appellent encore Monogène, Père et Principe de toutes choses. Avec lui fut émise Vérité. Telle est la primitive et fondamentale Tétrade pythagoricienne, qu'ils nomment aussi Racine de toutes choses. C'est : Abîme et Silence, puis Intellect et Vérité."

 

Contre les hérésies, Livre I

 

 

 

 

 

 

"L'Esprit et l'épouse disent : Viens !"


"Et que l'assoiffé vienne. Celui qui désire,
qu'il prenne l'eau de la vie gratuitement."


Apocalypse 22:17

 

 

 

 

 

 

 

 

"Voici l'homme."

Jean 19:5

 

 

 

 

 

 

 

"Je suis sorti d'auprès du Père
et je suis venu dans le monde.
De nouveau je laisse le monde
et je fais route vers le Père."

Jean 16:28

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Si je désire l'attendre jusqu'à ce que
j'aille, que t'importe ? Toi, sers-moi.


Le bruit se répandit parmi les frères
que ce disciple-là ne mourrait pas."

Jean 21:22-23

 

 

 

 

 

 

 

"Est-il possible qu'Il se soit entretenu avec
une femme en secret et non ouvertement
si bien que nous devrions, nous, former un
cercle et tous l'écouter ? Il l'aurait choisie,
de préférence à nous ?"

Evangile selon Marie

 

 

 

 

"L'Eglise, en Occident ou en Orient, a toujours réservé la plus grande considération à Sainte Marie-Madeleine, premier témoin et évangéliste de la résurrection du Seigneur, et ainsi elle a été célébrée, quoiqu'en des manières différentes.

De nos jours où l'Eglise est appelée à réfléchir de manière plus profonde sur la dignité de la femme, sur la nouvelle évangélisation et sur la grandeur du mystère de la miséricorde divine, il a semblé que ce serait une bonne chose aussi que l'exemple de Sainte Marie-Madeleine soit proposé aux fidèles d'une manière plus convenable.

En effet, cette femme, connue comme celle qui a aimé le Christ et qui a été grandement aimée par le Christ, elle qui est appelée par Saint Grégoire le Grand "témoin de la miséricorde divine" et par Saint Thomas d'Aquin "l'apôtre des apôtres", peut être reconnue par les fidèles de ce temps comme un modèle de service des femmes dans l'Eglise.

C'est pourquoi le Souverain Pontife François a décidé que la célébration de Sainte Marie-Madeleine, à partir de maintenant, soit inscrite dans le Calendrier Romain Général avec le degré de fête au lieu de mémoire, comme elle l'est actuellement."

Décret du Vatican, 3 juin 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

L'amour, c'est la faille en l'humain
par laquelle Dieu peut s'introduire.

 

 

 

 

 

 

 

Nous te rendons grâces,
Nous, toutes les âmes,
Et notre coeur est tendu vers toi,
Ô Nom que n'entrave nul obstacle,
Honoré du titre de Dieu
Et béni du titre de Père!


Car vers chacun et vers le Tout
S'étend la bienveillance du Père,
Son affection, sa faveur,
Et, comme enseignement,
Tout ce qu'il y a de doux et de simple,
Qui nous apporte en grâce
L'intellect, le discours et la gnose:
L'intellect, pour que nous te concevions,
Le discours, pour que nous nous fassions tes interprètes,
La gnose, pour que nous apprenions à te connaître.


Nous nous réjouissons
D'avoir été illuminés par ta gnose;
Nous nous réjouissons
Parce que tu t'es montré à nous;
Nous nous réjouissons
Parce que, dans ce corps où nous sommes,
Tu nous as divinisés par ta gnose!


L'humaine action de grâces
Parvenant jusqu'à toi
N'a qu'un seul but:
Apprendre à te connaître.


Nous t'avons connue,
Ô lumière de l'Intellect!
Ô vie de la vie,
Nous t'avons connue!
Ô matrice de toute semence,
Nous t'avons connue!
Ô matrice fécondée par la génération du Père,
Nous t'avons connue!
Ô durée perpétuelle du Père qui enfante!


Ainsi vénérant ta bonté,
Nous n'avons qu'un seul voeu à te soumettre:
Nous voulons être préservés dans la gnose!
Nous ne voulons que cette unique sauvegarde:
Ne pas déchoir de ce genre de vie!


Une fois cette prière dite, ils s'embrassèrent les uns les autres
et allèrent manger leur nourriture qui était pure et ne contenait pas de sang.


Prière d'action de grâces

 

 

 

 

 

 

 

"Jésus a dit: qui a connu le monde a chuté
vers un cadavre, et qui est tombé vers un
cadavre, le monde n'est pas digne de lui."

Thomas, logion 56

 

 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact