"Vous, vous êtes du père le diable
et vous voulez faire les désirs de
votre père. Celui-là était homicide
dès le commencement."

Jean 8:44

 

 

 

 

"L'importance du vêtement est implicitement indiquée par les premiers chapitres de la Genèse. Adam, après le péché, s'aperçoit qu'il est nu: le péché l'a dépouillé. C'est donc qu'auparavant il était vêtu; suivant la mystique hébraïque, qui probablement date du judaïsme, c'est-à-dire de l'époque où furent écrits ces chapitres, Adam avant le péché n'était pas nu: il était vêtu, mais vêtu de lumière, vêtu de cette splendeur et de cette gloire dont la grâce ornera l'homme - vêtu de cette robe nuptiale avec laquelle il convient de se présenter devant le Seigneur.

Après le péché, Adam reconnaît qu'il est nu, privé de ce vêtement de lumière. Dieu, alors, couvre cette nudité, mais pas avec un vêtement de gloire: plutôt avec un vêtement de mortalité, d'humiliation, de peine. « Il vêtit Adam de peaux mortes », dit la Genèse. D'après les Pères de l'Église, ces peaux mortes sont précisément le signe de la mortalité, de la corruption à laquelle l'homme est soumis après le péché. L'homme est revêtu de mort, non de gloire ni de lumière, mais de ténèbres et de lamentations."

 

Le vêtement de gloire

 

 

 

 

 

 

 

"Un animal nommé Bôl dans
le pays, qui est la licorne."

Bôl, la licorne

 

 

 

 

"Le psalmiste dit: « Ma corne sera portée dans les hauteurs comme celle de l'unicorne ». Le Physiologue a dit que l'unicorne a la nature suivante: c'est un petit animal qui ressemble au chevreau, et qui est tout à fait paisible et doux. Il porte une corne unique au milieu du front. Les chasseurs ne peuvent l'approcher à cause de sa force. Comment donc est-il capturé ? Ils envoient vers lui une vierge immaculée et l'animal vient se lover dans le giron de la vierge. Elle allaite l'animal et l'emporte dans le palais du roi. L'unicorne s'applique donc au Sauveur. « Car dans la maison de David notre père a fait se dresser une corne de salut ». Les puissances angéliques n'ont pas pu le maîtriser et il s'est installé dans le ventre de Marie, celle qui est véritablement toujours vierge, et le verbe s'est fait chair, et il s'est installé parmi nous."

 

La Licorne

 

 

 

 

 

 

"La Sagesse n'a point trouvé sur la terre
de demeure où reposer sa tête."

Le Livre d'Enoch

 

 

 

 

"La barbe de la déesse ne peut pas avoir été un symbole
de virilité ou un caractère martial mais doit avoir souligné
son caractère androgyne, conçu comme un état de pureté
sublime et de perfection, comme dans le Gnosticisme et
le Christianisme primitif."

Ishtar de la Sagesse

 

 

 

 

 

 

 

Pour mémoire

 

 

 

 

"Les Assyriens et les autres peuples de la Mésopotamie donnèrent au lis
un caractère sacré, caractère que le judaïsme transmit au christianisme
qui le consacra à la Vierge Marie, symbole de la pureté et de la chasteté."

Lilium candidum

 

 

 

 

 

 

 

Marie demanda aux frères: "Les choses
que vous demandez au Fils de l'homme,
où allez-vous les mettre ?"

Dialogue du Sauveur

 

 

 

 

 

 

 

"Dans l'iconographie assyrienne, elle est souvent représentée
comme une figure féminine entourée par une forte luminosité.

Femme, elle était aussi mâle et elle est occasionnellement
représentée avec une barbe."

Ishtar, vierge et prostituée

 

 

 

*******

 

 

 

 

 

 

La couronne d'épines

 

Jésus était une femme

Les quatre clous d'Ishtar

La descente aux enfers

Forte comme un homme

 

 

 

 

 

 

 

"Le « vêtement de peaux » devint « le vêtement de lumière »

probablement parce que l'hébreu רוע תונתכ (vêtement de peaux)

ressemble tellement à רוא תונתכ (vêtement de lumière)."

 

Vêtements sacrés

 

 

 

 

 

 

 

"En étant lui-même cet arc entre Ciel et Terre,
il devient homme de gloire autant dans une
vision ontologique qu'eschatologique."

 

 

 

"Le pontife, ou pontifex, est celui qui établit un pont entre le monde matériel, créé, et le monde divin. On trouvait déjà un collège de pontifes, assemblée sacerdotale, dans la République romaine avant que la chrétienté n'en récupère le concept. Ainsi la fonction sacerdotale s'inscrit entre la fonction royale, celle qui règne sur le Malkut, et la fonction prophétique, celle qui accède à la connaissance du divin."

 

Entre absolu et relatif

 


 

 

 

 

 

"Je suis toi et tu es moi
Et où tu es je suis
Et en toutes choses
Je suis semée.

Si tu veux, tu me rassembles
Et si tu me rassembles,
Tu te rassembles toi-même."

L'Evangile d'Eve

 

 

 

 

 

 

 

 

"C'est en moi que se trouve la connaissance,
la connaissance de ceux qui n'ont pas de fin.

Or je suis venue pour la deuxième fois sous
l'aspect d'une femme et je leur ai parlé."

Prôtennoia trimorphe

 

 

 

 

 

 

Saint Joseph pour les morts,
la vérité pour les vivants...

 

Visible et invisible 

 

 

 

"Dans l'antiquité, les femmes barbues
étaient considérées comme des prophètes,
la barbe étant le signe de leur sagesse
et de leur don de clairvoyance."

Les femmes à barbe

 

 

 

 

 

 

Hirsutisme

 


 

"Saint Mary Magdalene and Saint Mary of Egypt were also said to have grown  fleeces of body hair. All of these phenomena were commonly interpreted as constituting evidence of divine protection and favour. One of the oldest sources of female hirsutism can be found in connection with the Babylonian goddess Ishtar, who was regarded as the queen of heaven and of the stars. Depicted as bearded and dressed as a warrior, she was also sometimes portrayed as hermaphroditic. Although she was commonly invoked as the fierce "Ishtar Barbata" in northern Babylonia, she was venerated as a gentle goddess of motherhood and love in the southern regions of the kingdom."

 

The female crucifix

 

 

 

 

 

 

 

"Enlevez-moi de leur science

hors de la peine
et recevez-moi auprès de vous
hors de la science dans la peine."

Le Tonnerre

 

 

 

 

 

 

"Jérémie et Abdias interpellent les Édomites en disant:
« Toi qui demeures dans les fentes du roc ».

L'un des plus célèbres Édomites par son père
Antipater est le roi de Judée Hérode le Grand."

Roux et velus

 

 

 

 

 

 

 

''C'est moi qui fut haïe en tout lieu
et celle qui fut aimée en tout lieu.''

Le Tonnerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 "the large wooden tau-cross"

The Star-Worshippers of Mesopotamia

 

 

 



Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact