"Car il y en a trois qui témoignent: l'Esprit,
l'eau et le sang, et ces trois sont en un."

1 Jean 5:7-8

 

 

 

"L'un des soldats lui perça le côté avec une lance, et
aussitôt il en sortit du sang et de l'eau. Et celui qui l'a
vu rend témoignage, et son témoignage est véritable.
Et il sait qu'il dit vrai afin que vous aussi vous croyiez."

Jean 19:34-35

 

 

 

 

 

 

 

"On a enlevé mon Seigneur,
et je ne sais pas où on l'a mis."

 

 

 

"Elle enfanta un fils, qui devait gouverner toutes
les nations avec un sceptre de fer, et son enfant
fut enlevé vers Dieu et vers son trône."

Apocalypse 12:5

 

 

 

 

 

 

Les tableaux tronqués

 

 

 

"Iesu, medela vulnerum,
Spes una paenitentium,
Per Magdalenae lacrimas
Peccata nostra diluas."

 

 

 

 

 

 

"Un signe grandiose apparut au ciel: une Femme!
Le soleil l'enveloppe, la lune est sous ses pieds
et douze étoiles couronnent sa tête; elle est enceinte
et crie dans les douleurs et le travail de l'enfantement.

 

 

 

Puis un second signe apparut au ciel: un énorme Dragon rouge feu, à sept têtes et dix cornes, chaque tête surmontée d'un diadème. Sa queue balaie le tiers des étoiles du ciel et les précipite sur la terre. En arrêt devant la Femme en travail, le Dragon s'apprête à dévorer son enfant aussitôt né. Or la Femme mit au monde un enfant mâle, celui qui doit mener toutes les nations avec un sceptre de fer; et son enfant fut enlevé jusqu'auprès de Dieu et de son trône, tandis que la Femme s'enfuyait au désert, où Dieu lui a ménagé un refuge pour qu'elle y soit nourrie mille deux cent soixante jours."

 

Apocalypse 12

 

 

 

 

 

 

 

"A toi les honneurs sacrés dès le sein, dès l'aurore
de ta jeunesse. Yahvé l'a juré, il ne s'en dédira point:
"Tu es prêtre à jamais selon l'ordre de Melchisédech."

Psaume 110

 

 

 

"Abel, de son côté, offrit des premiers-nés
de son troupeau, et même leur graisse.
Or Yahvé agréa Abel et son offrande."
 

Genèse 4:4

 

 

 

"Un sang purificateur [d'aspersion]

plus éloquent que celui d'Abel."

Hébreux 12:24

 

 

 

 

 

 

"Mon enfant Jésus à moi"

Notre-Dame de Paris

 

 

 

 

"Lui qui n'a pas commis de faute - et il ne s'est pas trouvé de fourberie dans sa bouche; lui qui insulté ne rendait pas l'insulte, souffrant ne menaçait pas, mais s'en remettait à Celui qui juge avec justice; lui qui, sur le bois, a porté lui-même nos fautes dans son corps, afin que, morts à nos fautes, nous vivions pour la justice."

 

 

 

 

 

 

"Lui dont la meurtrissure vous a guéris."

 

1 Pierre 2:22-24

 

 

 

L'enfant effacé 

 

 

 

 

 

 

 

"Simon prend appui sur une belle âme défunte avec laquelle il est
en relation: « J'ai évoqué, par des adjurations secrètes, l'âme d'un
enfant sans souillure et mort de mort violente, et je l'ai contrainte
à m'assister, et c'est par elle que se fait tout ce que j'ordonne. »"

Simon et la Sagesse

 

 

 

 

"La première dissidence, qui prit naissance à peu près au temps de Jean, fut le fait de ceux qu'on appelait sadducéens. Se croyant plus justes que les autres, ils se mirent à s'écarter de la masse du peuple, à nier la résurrection des morts et à soutenir leur point de vue en alléguant un manque de foi : il était indigne, disaient-ils, que Dieu fût adoré, pour ainsi dire, en échange d'une promesse de récompense.

Le premier instigateur de cette opinion fut Dosithée, le second Simon. Les sadducéens ne sont pas ici la vieille aristocratie de Jérusalem qui participe au gouvernement du Temple et siège au sanhédrin, mais une nouvelle secte née avec Jean le Baptiste. Cette brève présentation, qui cadre avec ce que nous dit Epiphane, nous amène à penser que les chrétiens appelaient sadducéens ceux à qui Flavius Josèphe donne le nom d'esséniens.
"

 

 

"Caïphe, « le prince des prêtres » [le prêtre impie ?]
est opposé à Jacques, « le prince des évêques »."

Vers Qumrân ?

 

 

 

 

"Sépare-toi de Jérusalem. C'est elle en effet
qui donne la coupe d'amertume en tout temps
aux fils de la lumière."

Apocalypse de Jacques

 

 

 

 

 

 

 

 

"C'est moi la lumière qui se réjouit dans mes frères.
Car je suis descendue dans le monde des mortels
à cause de l'Esprit qui a été abandonné en lui,
celui qui était descendu, qui était sorti de Sagesse."

"J'ai instruit ceux qui sont miens,
c'est-à-dire les Fils de la lumière."

Protennoïa Trimorphe

 

 

 

"pour apposer les scellés aux péchés,
(...) pour oindre le Saint des Saints."

Daniel 9

 

 

 

 

 

 

 

"Il y a six choses que hait Yahvé, sept qui lui sont en abomination: des yeux hautains, une langue menteuse, des mains qui répandent le sang innocent, un cœur qui médite des projets coupables, des pieds empressés à courir au mal, un faux témoin qui profère des mensonges, le semeur de querelles entre frères."

 

Proverbes 6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Hast thou not heard, Miryai, my daughter, what the Jews are saying about thee ? The Jews are saying: Thy daughter has fallen in love with a man. She has gotten hate against Jewry and love for Nazōræanity. Hate has she gotten against the house of the people and love for the door of the temple (of the Mandaeans). Hate has she gotten against the phylacteries and love for the flaunting wreaths. Work does she on Sabbath; on Sunday she keeps her hands still. Miryai has cast aside straight away the Law that the Seven have laid [upon us]."

 

The breach with Judaism

 

 

 

 

 

 

 

La reine Mariamne de Magdala
petite-fille d'Hérode le Grand
(16 ans en l'an 6 après JC)

 

 

 

"Archélaüs l'épousa après avoir
répudié sa femme Mariamne"

Antiquités Judaïques

 

 

 

 

 

 

 

"Ayant appris que, parmi les enfants de deux ans et au-dessous qu'Hérode, roi des Juifs, avait fait massacrer en Syrie, était compris le propre fils de ce roi, il dit: "Melius est Herodis porcum esse quam filium" (Il vaut mieux être le porc d'Hérode que son fils)."

 

Macrobe, Saturnales II

 

 

 

 

 

 

"de Jésus qui est le médiateur de la Nouvelle Alliance
et du sang d'aspersion plus éloquent que celui d'Abel."

Epître aux Hébreux

 

 

 

"Comme les victimes devaient être pures et sans tache, on choisissait pour cela des enfants mâles, plus souvent des vierges. En même temps on désignait l'objet le plus cher, le premier-né ou le fils unique des plus nobles familles de l'État. Le fils aîné du roi était la plus belle victime. Ces sacrifices étaient anciennement en usage non seulement chez les Phéniciens et les Carthaginois, mais chez presque tous les peuples sémitiques, les Assyriens, les Cananéens, les Hébreux et les Arabes. On les offrait d'abord annuellement pour la grande fête de la purification, puis à l'occasion d'une grande entreprise, comme la fondation d'une colonie, d'une ville, ou d'une expédition."

 

Le Massacre des Innocents

 

 

 

 

 

 

La communauté de la Nouvelle Alliance

 

 

 

Les faits se passent en l'an 6 de l'ère dite chrétienne, quand Judas le Galiléen fonde sa nouvelle communauté. Comme on le sait, cette nouvelle et quatrième secte, des esséniens purs et durs, va participer activement aux côtés des zélotes pour chasser la "Bête" c'est-à-dire Rome de la terre de Judée. C'est en l'an 6 que Luc fait naître Jésus, ce "Messie" qui sera retranché à Yom Kippour, pour la rémission des péchés de cette nouvelle communauté, ces "bene Sadok"...

 

 

 

 

 

 

"L'Enfant n'est pas couché dans une crèche.
Il est posé sur un lit à sept arcades.
Ce lit n'est pas douillet,
c'est l'Autel du Sacrifice."

Cathédrale de saint Omer

 

 

 

 

 

 

 

"He descended unto Miryai, folded before her his wings,
settled down by her, narrated and proclaimed to her;
and they held out the loved hand of Truth to each other.
He embraced her in potent embracing, forced her down
and set her on the throne.

"Miryai, he speaks to her, with favour look upon me,
remember me in the Life's presence. I am thy Good
Messenger, the Man, who gives ear to thy discourse."

The Breach with Judaism

 

 

 

 

"Elle reçut les deux ailes du grand aigle
pour voler au désert jusqu'au refuge"

Apocalypse 12:14

 

 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact