"L'heure est venue, et c'est maintenant,
que les véritables adorateurs rendront
hommage au Père en esprit et en vérité."

Jean 4:23

 

 

 

 

Le mot français le plus juste pour traduire "alêtheia" est le mot "objectivité". Alêtheia, c'est la vérité, mais la vérité dans le sens de réalité : un arbre est un arbre, alêtheia. C'est un bel arbre, on n'est plus dans alêtheia. Car cette notion de beauté de l'arbre est subjective puisque pour quelqu'un l'arbre sera beau mais pour un autre, il sera laid. Mais qu'un arbre soit un arbre, c'est alêtheia.

La recherche de l'alêtheia est la recherche de toute une vie. C'est le dépouillement progressif de toute illusion, de tout fantasme, de toute subjectivité dans notre regard sur la vie, sur nous-mêmes, sur les autres, sur la Nature : ce qui est est, ce que l'on voudrait qui soit n'est pas.

En Jean 4:23, quand Jésus nous demande d'adorer le Père "en esprit et en vérité", cela veut dire nous dépouiller de tout fantasme personnel concernant Dieu, de toute tradition religieuse qui pourrait orienter notre esprit, de toute projection, de tout anthropomorphisme. Cette adoration du Père qui est demandée est uniquement une contemplation silencieuse de Dieu.

Il est important de remarquer que Jésus ne nous demande pas de prier le Père, mais de l'adorer. Car une prière nous place encore dans la dualité et dans le bruit intérieur, et non dans la simple contemplation silencieuse. On peut aussi remarquer que la prière du "Notre Père" ne se trouve pas dans l'évangile selon Jean…

Le terme grec qui est employé pour "adorer", dans ce verset de Jean 4:23, est le verbe "proskuneô" et il veut dire précisément : "saluer profondément en se baissant jusqu'à terre". Il contient le verbe "kuneô" qui veut dire "baiser, donner un baiser".

Adorer Dieu, c'est Lui donner un baiser…

 

 

 

 

 

 

 

"Il est appelé Yaldabaôth. Les
parfaits toutefois le nomment
Ariel car il ressemble à un lion."

L'Ecrit sans titre

 

 

 

 

"Les noms de gloire des autorités qui dominent sur les sept cieux sont les suivants : Le premier est Yaôth, face de lion. Le deuxième est Élôaïos, face d'âne. Le troisième est Astophaïos, face de hyène. Le quatrième est Yaô, face de serpent à sept têtes. Le cinquième est Adonaïos, face de dragon. Le sixième est Adôni, face de singe. Le septième est Sabbataïos, face de flamme de feu lumineux. Telle est l'hebdomade du Sabbat ! Telles sont les autorités qui gouvernent le monde !

Quant à Yaldabaôth-Saklas, lui qui a une forme multiple de sorte qu'il se manifeste lui-même en tout visage en fonction de son désir, il a réparti entre ces autorités une portion de son propre feu mais, de la lumière pure de la puissance qu'il a dérobée à la Mère, il ne leur en a pas donné. C'est pour cette raison qu'il a été pour eux Seigneur, à cause de la gloire lumineuse de la puissance de la Mère qui est en lui. C'est aussi pour cette raison qu'il s'est lui-même nommé "Dieu" sur ces autorités, se montrant ainsi désobéissant envers l'origine qui est la sienne."

 

 

Apocryphon de Jean

 

 

 

 

 

 

 

"Jésus, ayant trouvé un ânon,
s'assit dessus, selon qu'il est
écrit: "Ne crains point, fille de
Sion; voici, ton roi vient, assis
sur l'ânon d'une ânesse."

Jean 12:14-15

 

 

 

 

 

 

 

"Marie dit: Dis-moi, Seigneur,
pourquoi suis-je venue ici-bas,
est-ce pour trouver un profit
ou souffrir une perte ?


Le Seigneur dit: C'est l'abondance
du révélateur que tu manifestes."

Dialogue du Sauveur

 

 

 

 

"La Vérité t'a mise en réserve, parce qu'elle sait qu'elle a besoin de toi. Accepte de vivre, malgré les mépris, les railleries et l'indifférence, car tu représentes la faculté éternelle et méconnue d'atteindre l'invisible, de nous le rendre familier et de nous unir à lui. Tu nous apprends l'insuffisance des philosophies rationnelles, tu donnes la main aux mystiques, tu consacres la valeur de l'intuition des lucides, tu nous disposes à regarder comme un trésor la sagesse des enfants et des femmes.

Aérolithe, chrysalide, rose de Jéricho, je te nomme de tous les plus beaux noms que j'emprunte aux trois règnes: aérolithe, puisque tu viens des nues, chrysalide, car je pense qu'après ce long sommeil tu vas redevenir ardemment vivante et t'élever, sur deux ailes hardies, rose de Jéricho, desséchée, perdue d'apparence. Ô branche morte sur l'arbre de la connaissance, tu reverdiras !"

 

La Sibylle

 

 

 

 

 

 

 

"Moi je vais la guider
afin de la faire mâle
car toute femme qui
se fera mâle entrera
dans le Royaume."


Thomas 114

 

 

 

 

 

Marie-Madeleine au IXe siècle

 

 

 

"Depuis les premiers temps de l'Eglise et jusqu'à un Moyen Age tardif, des femmes ont usé du travestissement dans leur quête d'un corps mystique. Guerrières engagées dans leur mission, recluses ou ermites vivant hors du monde, elles sont autant de modèles dans la culture chrétienne, la demande sociale et croyante engendrant à son tour des figures travesties.

Actes et Vies de saintes qui ont réellement existé, hagiographies et légendes populaires qui les ont transformées ou inventées, racontent leur conversion et leur pouvoir miraculeux. Pourtant, le Deutéronome (XXII, 5) interdit à toute femme de prendre habit d'homme, et les autorités de l'Eglise condamnent à partir du IVe siècle ces pratiques prônées par un grand nombre d'hérésies, liées au développement de la vie ascétique des femmes."

 

Saintes travesties

 

 

 

 

 

 

 

"Dans le coeur de l'Eglise,
je serai l'Amour."


Sainte Thérèse

 

 

 

 

 

 

 

 

"Jouis de la vraie vigne du Christ,
rassasie-toi du vin véritable, qui
ne comporte ni ivresse ni lie.


Car en lui est la fin de la boisson, puisqu'il
y a en lui de quoi réjouir l'âme et l'intellect
par l'Esprit de Dieu. Mais pais d'abord tes
raisonnements, avant d'en boire !"

Leçons de Silvanos

 

 

 

 

 

 

 

"Dis-moi, Seigneur, quel est le commencement
du chemin ? Il dit: L'amour et la bonté. En effet,
si l'un d'eux avait existé parmi les archontes,
nul mal ne serait jamais advenu."

Dialogue du Sauveur

 

 

 

 

 

 

 

"Qui boira hors de l'eau que je lui donnerai
n'aura plus jamais soif; mais l'eau que je lui
donnerai deviendra en lui une source d'eau
jaillissant pour la vie éternelle."

Jean 4:14

 

 

 

 

 

 

 

"Le sabbat a été fait pour l'homme
non pas l'homme pour le sabbat."

Marc 2:27



"Cherchez-vous un lieu de repos
afin de ne pas devenir cadavres
et être mangés."

Thomas 60

 

 

 

 

 

 

 

"Chacun, par son agir
et sa connaissance,
dévoilera sa nature."

L'Ecrit sans titre

 

 

 

 

"Que Phôsphoros se
lève dans vos coeurs."

2 Pierre 1:19

 

 

 

 

 

 

 

 

"Au dernier jour, le Christ ne jugera pas
les hommes mais séparera ceux qui
ont adoré le Créateur de ceux qui ont
demandé leur rédemption au Dieu bon."

 

Marcion par Ory

 

 


      

 

 

 

 

"Elle était aussi l'Esprit de Dieu résidant
dans les prophètes et autres personnes
sacrées, et parlant par leur bouche."

 

La Reine des Cieux

 

 

 

 

 

 

 

"Si quelqu'un n'est engendré
dès l'origine, il ne peut voir
le royaume de Dieu."

Jean 3:3

 

 

 

"Paix à vous. Que ma paix s'engendre en vous. Veillez à ce que personne ne vous égare en disant: "Le voici" ou "Le voilà" car c'est à l'intérieur de vous qu'est le Fils de l'Homme. Suivez-le. Ceux qui le chercheront, le trouveront. Allez donc et proclamez l'Evangile du Royaume. N'imposez aucune règle hormis celle que je vous ai fixée et ne donnez pas de Loi à la manière du Législateur afin que jamais vous ne soyez dominés par elle."

 

Evangile selon Marie

 

 

 

 

 

 

 

"Libre, elle donne tout parce
que le Père lui a tout confié."

La vie unitive

 

 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact