"Look on Miryai, who has left Jewry
and gone to make love with her lord."

The breach with Judaism

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Est « monachos » tout homme qui,
parvenu à l'unité, épouse la Sophia."

Puer aeternus

 

 

 

"Lady Wisdom is portrayed as a teacher,
bride, sister, savior, mother, and beloved,
who actively invites men to accept her."


A Biblical Sophia Christology

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Le Seigneur m'a engendrée, prémice de son activité,
prélude à ses oeuvres anciennes.
J'ai été sacrée depuis toujours, dès les origines,
dès les premiers temps de la terre.
Quand les abîmes n'étaient pas, j'ai été enfantée,
quand n'étaient pas les sources profondes des eaux.
Avant que n'aient surgi les montagnes,
avant les collines, j'ai été enfantée,
alors qu'Il n'avait pas encore fait la terre et les espaces
ni l'ensemble des molécules du monde.

Quand Il affermit les cieux, moi, j'étais là,
quand Il grava un cercle face à l'abîme,
quand Il condensa les masses nuageuses en haut
et quand les sources de l'abîme montraient leur violence;
quand Il assigna son décret à la mer
- et les eaux n'y contreviennent pas -
quand Il traça les fondements de la terre.

Je fus maître d'oeuvre à son côté,
objet de ses délices chaque jour,
jouant en sa présence en tout temps,
jouant dans son univers terrestre
et je trouve mes délices parmi les hommes.

Et maintenant, fils, écoutez-moi.
Heureux ceux qui gardent mes voies!"

Livre des Proverbes

 

 

 

 

 

 

"Le Père-Mère envoya alors, par l'intermédiaire de son Esprit bienfaisant
et plein de pitié, comme aide pour Adam, Epinoia de lumière, celle qui
provient du Père-Mère et que l'on a nommée « Vie ». C'est elle qui porte
secours à la création entière, qui peine avec Adam et le restaure dans
sa perfection, qui l'instruit de la descente de sa semence en l'instruisant
du chemin du retour, chemin par lequel il est descendu."

Le livre des secrets de Jean

 

 

 

 

 

 

 

"Je suis toi et tu es moi
Et où tu es je suis
Et en toutes choses
Je suis semée.

Si tu veux, tu me rassembles
Et si tu me rassembles,
Tu te rassembles toi-même."

L'Evangile d'Eve

 

 

 

 

 

 

 

 

"C'est en moi que se trouve la connaissance,
la connaissance de ceux qui n'ont pas de fin.

Or je suis venue pour la deuxième fois sous
l'aspect d'une femme et je leur ai parlé."

Prôtennoia trimorphe

 

 

 

 

 

 

Saint Joseph pour les morts,
la vérité pour les vivants...

 

Visible et invisible 

 

 

 

"Dans l'antiquité, les femmes barbues
étaient considérées comme des prophètes,
la barbe étant le signe de leur sagesse
et de leur don de clairvoyance."

Les femmes à barbe

 

 

 

 

 

 

 

"En égyptien, Anokh, Ankh (ou Anok) signifie "la vie" mais aussi "je suis".
Ainsi Anokh a donné le copte Anokh, ainsi que l'hébreu biblique Anokhy,
inscrit dans le premier commandement du Décalogue (Je suis Dieu)."

Les secrets de la Bible

 

 

 

 

 

 

 

"ANoKhY, en hébreu, est l'acronyme

de Ana Nafchi Katvit Yavit, qui signifie

en araméen: "Moi, Mon âme,

Je l'ai écrite, Je l'ai donnée."

La mystique hébraïque

 

 

 

 

 

 

Sagesse, la vierge mâle

 

 

 

 

 

 

 

"An ewe suckling her lamb, while browsing on a bush. She is a goddess as the star above her tells us — it is the cuneiform sign for "deity."  She represents Ishtar as nursing mother, as sometimes described in the Assyrian oracles."

 

Spirit Possession and the Goddess Ishtar

 

 

 

 

 

 

 

"Laisse-moi pleurer sur le petit nourrisson,
qui a été enlevé avant le temps.

Qu'elle pleure sur le jeune fils unique qui
avant le terme de ses jours a été ravi."

La descente d'Ishtar

 

 

 

"Puis le cadavre d'Ishtar

est pendu au centre

du palais d'Ereshkigal"

La déesse Ishtar

 

 

 

 

 

 

 

"Benoît XIV pense même, avec saint Grégoire de Tours et avec plusieurs savants modernes qui ont soigneusement traité cette question, qu'il devait y en avoir quatre, soit parce que les anciennes images du Christ représentent le Sauveur attaché à la croix avec quatre clous, soit parce qu'il serait difficile de supposer que les deux pieds eussent été attachés à la croix avec un seul clou sans qu'il se brisât quelqu'un des os, ce qui serait contraire à cette parole de l'Ecriture: "Vous ne briserez aucun de ses os" (Jean 19:36)"

 

La sainte Bible

 

 

 

 

 

 

Hirsutisme

 


 

"Saint Mary Magdalene and Saint Mary of Egypt were also said to have grown  fleeces of body hair. All of these phenomena were commonly interpreted as constituting evidence of divine protection and favour. One of the oldest sources of female hirsutism can be found in connection with the Babylonian goddess Ishtar, who was regarded as the queen of heaven and of the stars. Depicted as bearded and dressed as a warrior, she was also sometimes portrayed as hermaphroditic. Although she was commonly invoked as the fierce "Ishtar Barbata" in northern Babylonia, she was venerated as a gentle goddess of motherhood and love in the southern regions of the kingdom."

 

The female crucifix

 

 

 

 

 

 

 

"Écoutez-moi, auditeurs,
et recevez l'instruction
au sujet de mes paroles,
vous qui me connaissez.
"

Le Tonnerre

 

 

 

"In everyday Aramaic, Mari was a very respectful form of polite address, well above "Teacher" and similar to Rabbi. In Greek this has at times been translated as kyrios. While the term Mari expressed the relationship between Jesus and his disciples during his life, the Greek kyrios came to represent his lordship over the world."

 

Teacher as Rabbi

 

 

 

 

 

 

 

"Votre sexe n'est là que pour la dépendance:
Du côté de la barbe est la toute puissance."

L'Ecole des femmes

 

 

"L'insolence de certaines femmes qui ont
usurpé le droit d'enseigner les portera-t-elle
à s'arroger encore celui de baptiser ?
"

Traîté du baptême

 

 

 

 

 

 

 

 

"Pour autant qu'une femme accepte de
concevoir et de procréer, elle est aussi
différente de l'homme que le corps l'est
de l'âme. Mais qu'elle serve le Christ plus
que le monde, alors elle cessera d'être
une femme et sera appelée un homme
."

Saint Jérôme

 

 

 

 

 

 

 

L'étoile du matin

 

 

L'étoile du voile

 

 

 


 

 

 

 

L'étoile d'Ishtar

 

 

 

 

 

 

 

"In the Middle Ages, Christ was

widely referred to in texts

as both female and Mother."

 

 

 

"Lorsque Thomas revint vers ses

compagnons, ils lui demandèrent:

que t'a dit Jésus ? Thomas leur dit:

Si je vous dis une des paroles qu'il

m'a dites, vous ramasserez des pierres

et vous me les jetterez et un feu

sortira des pierres et vous brûlera."

Logion 13

 

 

 

 

 

 

"Établissez les grandes choses
dans les petits premiers-créés."

"Élancez-vous vers l'enfance et
ne la haïssez pas parce qu'elle
est chétive et qu'elle est petite."

Le Tonnerre

 

 

 

 

 

 

"Or aussi de toi même, une épée traversera
l'âme - de manière à ce que se dévoilent
les débats de bien des coeurs."

Evangile de Luc 2

 

 

 

"Ton coeur fut la coupe magique,
- La coupe d'éclatant cristal -
Qui vibrait dans l'aube édénique
Au chant du cercle sidéral.

Enfant du Ciel et de l'Argile,
Où donc gît l'Eden ancestral ?
Ton cœur est la coupe magique
Qui fut, mais qui n'est plus le Graal !

Le sang du Verbe s'est figé
Dans cette coupe opaque et sombre
Où burent les dieux étrangers
Des froides régions de l'Ombre.

Vinaigre et fiel y sont mêlés
Depuis l'aube immémoriale,
Mêlés au sang coagulé
Comme une hématite infernale.

Cent lippes sales ont souillé
Dans leurs agapes orgiaques
La coupe aux bords bien nettoyés,
Qui n'est, au-dedans, qu'un cloaque.

Cherche et trouve le vrai remède,
Connu de tous et de toujours,
Le remède que tous possèdent
Et que tous gâchent tour à tour,

Le remède unique que nomment,
Sans savoir prononcer son nom,
La lèvre distraite de l'homme,
La voix menteuse du démon !

Un ange effleurera de l'aile
La coupe au cristal frémissant
Pour qu'en elle se renouvelle,
Soudain, le Miracle du Sang...

Et l'ange, alors, à ton oreille
Murmurera ton nom nouveau,
Pour clore, indicible merveille,
Le cycle de tes durs travaux :

Car ton coeur, délivré des pièges
Tendus par les hordes du Mal,
Rompant enfin tous sortilèges,
Sera redevenu le Graal !

Le Graal

 

 

 

 

 

 

Agnus Dei - Fauré

 

 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact