"Une troisième fois encore j'ai fait route, moi
qui suis la lumière existant dans la lumière."


Le livre des secrets de Jean

 

 


 

 

 

 

 

En se manifestant par le verbe être,
Dieu devient alors logiquement féminin.



"Je suis Asher je suis"


C'est le Buisson ardent qui s'exprime.
Un buisson comme un arbre sacré…



"C'est un arbre de vie pour qui la saisit,
et qui la tient devient heureux." [asher]

Proverbes 3:18


Asher veut dire bénédiction heureuse.
"Ils me diront bienheureuse" dit Marie.


 

 

 

 

 

Ashera, l'Arbre de Vie.
Ashera, la Croix vive…

 

 

 

"Dans le texte hébreu, on rencontre sous la même forme de "aserah" aussi bien le nom de la déesse que son symbole, le "pieu sacré". Dans tous les textes où il est question du dit "pieu" qui est soit mentionné à côté de Yahweh, soit nommé seul pour être accompagné du terme d'horreur ou d'abomination, évidemment sous la plume du yahviste de l'Ecole Deutéronomiste, et haineusement détruit, brûlé, c'est toujours la déesse qui est mise en question.

C'est bien parce qu'il représentait réellement la divinité, évidemment dans l'imaginaire des croyants, que les yahvistes ont cherché à tout prix à le détruire car les hommes de ces époques ne faisaient pas de différence entre la divinité et l'objet visible, pierre, pieu, arbre, statue qui n'étaient jamais que le support de la théophanie, en quelque sorte l'incarnation du dieu et de sa présence visible, sensible."

 

Yahweh et son Ashérah

 

 

 

La mère des vivants

 

 

 

 

 

 

 

"Aussi incroyable que cela paraisse, dans les premiers temps, Yahvé avait une partenaire féminine: Ashéra! Cette déesse associée a été bannie du temple lors de la réforme du roi Josias, au VIIe siècle avant notre ère. Lorsque les fidèles de Yahvé s'installent à Kanaan, s'y tient le culte à la déesse d'amour et de fécondité Ashéra, vénérée depuis tellement longtemps qu'il est impossible de la faire disparaître du jour au lendemain. Le culte à Ashéra est alors toléré et intégré au système de croyances juives."


L'Ashera de Yahvé

 

 

 

"El était probablement aussi le Dieu originel d'Israël. Dans la conception israélite la plus ancienne, El, le père, avait un fils divin appelé Yahweh. Cependant, la conception israélite de Yahweh allait graduellement absorber les fonctions d'El et, dès le 10e siècle avant Jésus-Christ, à l'époque du roi Salomon, Yahweh était identifié à lui. Ashéra était la déesse principale des Cananéens. Elle était l'épouse d'El et la mère et la nourrice des autres dieux.

Ashéra a pu être l'épouse d'El, mais pas de Yahweh, à une époque reculée de la religion israélite. Mais au cours des générations, la conception qu'avaient les Israélites de Yahweh absorba les attributs d'El, père de Yahweh, et l'imagination du peuple semble aussi avoir accordé à Yahweh la femme et épouse de son père."

 

Ashera, épouse d'El

 

 

 

 

 

 

"La Sagesse n'a point trouvé sur la terre
de demeure où reposer sa tête."

Le Livre d'Enoch

 

 

 

 

 

 

"It is true we cannot be free of the past, but it is also true that to identify ourselves with the hates and strifes of the ancients, is merely to retrogress from the path of progress. On the contrary, our duty should be to identify ourselves with all that is good and beautiful and true in the past, and so gleaning it together, bind it into a sheaf of corn that, when ground in the mills of common-sense and practical experience, may feed the millions of every denomination who for the most part are starving on the unsatisfying husks of crude dogmatism.

There is no need for a new revelation, in whatever sense the word is understood, but there is every need for an explanation of the old revelations and the undeniable facts of human experience. If the Augean stables of the materialism that is so prevalent in the religion, philosophy and science of to-day, are to be cleansed, the spiritual sources of the world-religions can alone be effectual for their cleansing, but these are at present hidden by the rocks and overgrowth of dogma and ignorance. And this overgrowth can only be removed by explanation and investigation, and each who works at the task is, consciously or unconsciously, in the train of the Hercules who is pioneering the future of humanity."

 

Simon Magus by G.R.S. Mead

 

 

 

La grotte de Madeleine

 

 

 

 

 

 

"C'est là ce que j'annonce, moi qui, poussée
par l'aiguillon divin, ai quitté les grandes
murailles babyloniennes de l'Assyrie.
"

Le monothéisme sibyllin

 

 

 

 

"Ce sont ici les oracles du Grand Dieu, de Celui que les mains des hommes n'ont pas fabriqué, et qui ne ressemble pas aux muettes images taillées dans la pierre. Il n'a pas pour demeure la pierre façonnée en temple, pierre sourde, sans voix, source de mille maux pour les mortels. Il est Celui qu'on ne peut voir de la terre, que l'œil des mortels ne peut mesurer, que leur main ne peut revêtir d'une forme; Celui qui d'un seul regard voit tout et que nul ne voit lui-même; Celui auquel appartiennent la nuit obscure, le jour, le soleil, les astres, la lune, la mer poissonneuse, la terre, les fleuves, les sources intarissables, les êtres créés pour la vie, et les pluies qui produisent la moisson dans les guérets et les fruits sur les arbres, le raisin et l'olive.

Heureux seront sur la terre ceux des hommes qui aimeront le Grand Dieu, qui prieront avant de manger et de boire, et pratiqueront la piété, qui protesteront à la vue de tous les temples, à la vue des autels, vains amas de sourdes pierres, à la vue des images de bois et des figures fabriquées par la main des hommes, objets souillés du sang des êtres vivants et des quadrupèdes immolés!

Quand sera venue l'heure du jugement du monde et des mortels, jugement que Dieu lui-même accomplira, et qui, atteignant les impies et les hommes pieux, précipitera les impies dans les ténèbres et leur fera connaître toute l’étendue de leur impiété, alors les hommes pieux habiteront une campagne fertile, et l'Esprit de Dieu leur donnera et la vie et le bonheur."

(note du traducteur: "le bonheur des justes nous est présenté comme opérant de l'un à l'autre une sorte de rayonnement, qui multiplie la félicité de chacun d'eux par les joies de tous les autres. C'est une pensée très délicate, digne d'être relevée.")

 

Philon: Les chants de la Sibylle, Livre IV

 

 

 

 

 


"C'est moi qui pousse un cri
et c'est sur la face de la terre
que je suis jetée."

Le Tonnerre

 

 

 

 "Vers la maison où, pour celui qui entre, la cécité
remplace la lumière. C'est l'endroit de ceux qui sont
affamés de poussière, ceux qui mangent de la boue;
la lumière n'y est pas vue, on reste dans l'obscurité.
Comme des oiseaux, y voltigent les âmes des corps.
Au dessus de la porte et du pignon pèse la poussière."

 

 

"Istar est descendue vers la terre (…)
Puis elle ne refusa pas sa libération,
et retourna sur la terre supérieure."

La descente d'Ishtar

 

 

 

 

 

 

 

"Vous scrutez la face du ciel et de la terre et celui
qui est devant vous, vous ne l'avez pas connu,
et cet instant-ci, vous ne savez pas le scruter."


Thomas, logion 91

 

 

 

 

 

 

"Un signe grandiose apparut au ciel: une Femme!
Le soleil l'enveloppe, la lune est sous ses pieds
et douze étoiles couronnent sa tête; elle est enceinte
et crie dans les douleurs et le travail de l'enfantement.

 

 

 

Puis un second signe apparut au ciel: un énorme Dragon rouge feu, à sept têtes et dix cornes, chaque tête surmontée d'un diadème. Sa queue balaie le tiers des étoiles du ciel et les précipite sur la terre. En arrêt devant la Femme en travail, le Dragon s'apprête à dévorer son enfant aussitôt né. Or la Femme mit au monde un enfant mâle, celui qui doit mener toutes les nations avec un sceptre de fer; et son enfant fut enlevé jusqu'auprès de Dieu et de son trône, tandis que la Femme s'enfuyait au désert, où Dieu lui a ménagé un refuge pour qu'elle y soit nourrie mille deux cent soixante jours."

 

Apocalypse 12

 

 

 

 

 

 

"Rendez grâce à Yahvé sur la harpe,
jouez-lui sur la lyre à dix cordes;
chantez-lui un cantique nouveau!"

Psaume 33 de David

 

 

 

"Ce bruit me faisait songer à des joueurs de harpe touchant de leurs instruments; ils chantent un cantique nouveau devant le trône et devant les quatre Vivants et les Vieillards. Et nul ne pouvait apprendre le cantique, hormis les 144.000, les rachetés à la terre. Ceux-là, ils ne se sont pas souillés avec des femmes, ils sont vierges; ceux-là suivent l'Agneau partout où il va; ceux-là ont été rachetés d'entre les hommes comme prémices [premiers-nés] pour Dieu et pour l'Agneau. Jamais leur bouche ne connut le mensonge: ils sont immaculés."

 

Apocalypse 14

 

 

 

 

 

 

 

"Celui qu'ils ont transpercé, ils se lamenteront
sur lui comme on se lamente sur un fils unique;

ils le pleureront comme
on pleure un premier-né."


Zacharie 12:10

 

 

 

 

 

 

"Il y en a ainsi trois à témoigner:
l'Esprit, l'eau, le sang, et ces
trois tendent au même but."

1 Jean 5:8

 

 

 

 

"Jean aussi baptisait, à Aenon, près de Salim,
car les eaux y abondaient, et les gens
se présentaient et se faisaient baptiser."

Jean 3:23

 

 

Le Maître de Justice 

 

 

 

 

 

 

 

"Pour donner à son peuple

la connaissance du salut

par la rémission des péchés."

Luc 1:77

 

 

 

 

 

 

 

"Far lies it from me to love
him whom I have hated.
Far lies it from me to hate
him whom I have loved.
"

The story of Miryai

 

 

 

 

 

 

 

"A toi les honneurs sacrés dès le sein, dès l'aurore
de ta jeunesse. Yahvé l'a juré, il ne s'en dédira point:
"Tu es prêtre à jamais selon l'ordre de Melchisédech."

Psaume 110

 

 

 

"Abel, de son côté, offrit des premiers-nés
de son troupeau, et même leur graisse.
Or Yahvé agréa Abel et son offrande."
 

Genèse 4:4

 

 

 

"Un sang purificateur [d'aspersion]

plus éloquent que celui d'Abel."

Hébreux 12:24

 

 

 

 

 

 

"Mon enfant Jésus à moi"

Notre-Dame de Paris

 

 

 

 

"Lui qui n'a pas commis de faute - et il ne s'est pas trouvé de fourberie dans sa bouche; lui qui insulté ne rendait pas l'insulte, souffrant ne menaçait pas, mais s'en remettait à Celui qui juge avec justice; lui qui, sur le bois, a porté lui-même nos fautes dans son corps, afin que, morts à nos fautes, nous vivions pour la justice."

 

 

 

 

 

 

"Lui dont la meurtrissure vous a guéris."

 

1 Pierre 2:22-24

 

 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact