"Celle qui fait sortir les présents 

des profondeurs"

Pandore

 

 

 

"Le nom de Pandore lui-même peut être interprété de plusieurs façons: il est l'expression de la passivité s'il est compris comme "la bien dotée", celle qui a obtenu ses dons des dieux; à l'opposé il peut être l'expression de l'activité s'il est traduit par "celle qui donne tout", "celle qui abonde", rappelant alors le surnom de la Grande Déesse et la symbolique de la jarre. Pour Tranquillus, Pandore est celle qui se donne à tous, c'est-à-dire, non pas la sainte mère, mais bien au contraire la putain."

 

Pandore, mère de l'humanité

 

 

commentaires

Olivier 05/06/2013 09:25


Comme l'indique ce logion de l'Evangile de Thomas :


 


114. Simon Pierre dit : « Que Mariam sorte d’ici, parce que les femmes ne sont pas dignes de la Vie. » Jésus
répliqua : « Voici que je l’attirerai, pour la faire mâle, pour qu’elle aussi soit un esprit vivant, semblable à vous les mâles. Car toute femme qui se fera mâle entrera dans le royaume des
cieux. »


Je l'avais interprété comme l'affirmation de l'égalité homme-femme, loin d'exister à cette époque .


Ou comme l'acceptation de nos deux composantes masculine et féminine dans la même personne : l'animus et l'anima .


 


 

Madeleine 05/06/2013 11:22



C'est une interprétation tout à fait valable, Olivier. Mais c'est vrai que ce logion 114 pose question, car Jésus n'ajoute pas: "et tout homme qui se sera fait femelle (ou femme)..."!

Je crois qu'il faut voir là une des constantes de l'enseignement gnostique, qui parle du monde ici-bas comme du "monde de la femme, de la femelle", et du Royaume des Cieux comme du monde de
l'Homme. D'ailleurs Jésus se dit "fils de l'Homme" (et il dit de Jean-Baptiste qu'il est "né de femme", c'est-à-dire de l'Hebdomade. Dans un manuscrit de Nag Hammadi, Jean est appelé "l'archonte
de la matrice" (Témoignage véritable)! On peut aussi remarquer que Jésus dit d'abord "Femme" à Marie-Madeleine, puis ensuite il lui donne son nom "d'homme", Marie, provoquant ainsi sa conversion
(Jean 20:15-16): elle se retourne).

Dans le mythe de Sophia qui est la "Femme", ce monde existe parce qu'elle a créé un avorton (Yaldabaoth) qui a créé lui-même l'humanité psychique, aidé de l'Hebdomade: les dieux Iao, Adonaï,
Sabaoth, etc, que Yaldabaoth a engendré hors de lui-même (on retrouve certains noms de ces dieux dans la Bible, c'est pour ça d'ailleurs qu'Elohim est au pluriel: il y en a sept en tout, y
compris Yahvé le premier).

Donc on peut dire que ce monde est indirectement l'oeuvre de Sophia. Et c'est parce que ce monde a été créé imparfait suite à son orgueil (car elle l'a créé sans l'aide de Dieu), qu'elle revient
inlassablement s'incarner pour tenter de l'améliorer. Parce que c'est sa "faute" à réparer. Christ son parèdre l'aide avec amour mais "à l'intérieur d'elle", nuance importante (si certains
attendent le retour d'un Christ bien viril, ils peuvent attendre longtemps).

C'est pour ça que ces mythes de Pandore, d'Eve, de Sophia... montrent tous la déficience par la femme. Ce n'est pas du sexisme, c'est la réalité de la création de ce monde! Mais ces mêmes mythes
montrent en même temps que Sophia veut inlassablement réparer son erreur: ce sera la Connaissance donnée par Eve à Adam, l'Espérance dans la boîte de Pandore (or sans espérance, on ne bougerait
plus), et le retour ponctuel de Sophia ici-bas (par exemple Marie-Madeleine). Ce sont toutes des tentatives de Sophia pour apporter à cette humanité psychique, ses enfants par adoption, un
enseignement qui leur permette de s'affranchir des conditionnements de l'Hebdomade, conditionnements que certains appellent "le grand complot mondial" et ce dernier est une réalité: on gère mieux
des troupeaux obéissants voire amorphes que des individus rebelles! On ne va pas nier que Yahvé soit un dictateur, quand on lit la Bible... D'ailleurs le même verbe (shama) sert à dire
"Ecoute Israël" comme "Obéis, Israël". Mais "Ecoute" est plus diplomatique...

Et la façon la plus efficace pour un humain de ne plus être "perméable" au conditionnement des maîtres de ce monde va consister à créer en lui et autour de lui un "bouclier de conscience". C'est
pour ça que l'enseignement spirituel véritable va toujours être un enseignement de conscientisation, de transmutation de l'inconscience en conscience (d'un plomb perméable en or incorruptible) et
d'ouverture d'esprit, et pas un dogme qui viendrait écraser un autre.


 



Olivier 04/06/2013 17:07


Pandore aurait été façonnée par au moins six dieux ,rien que cela .On ne peut mieux . (Athéna ,Aphrodite ,Apolon ,Hépahaïstos,Hermès ,Héra)


Les mythes antiques ont probablement été rédigés par des hommes . C'est donc leur désir de la femme qui s'y dévoile ; la femme telle qu'ils la voudraient mais aussi telle qu'ils la désirent .
L'idéalisation intégrale !


Femme parfaite sur tous les plans mais ....dangereuse à la fois . Imprudent ,l'homme peut  chuter s'il n'y prend garde . Elle dispose d'une "boîte" qui peut déclencher tous les maux ! 


Homme averti en vaut deux ! Ce n'est qu'une plaisanterie .

Madeleine 04/06/2013 23:35



La femme aussi chute beaucoup, à cause de l'homme...

C'est pour ça qu'il faut devenir "androgyne", chacun dans sa vie. Alors on ne demande plus à l'autre de nous compléter, on est deux plénitudes qui se rencontrent et on peut se donner l'un à
l'autre... l'un à l'un ;)

Pour la "boîte" de Marie-Madeleine, j'ai relevé cinq symboles différents:

- le flacon de parfum (mais c'est plutôt Marie de Béthanie, une génération après)
- l'urne funéraire et l'urne au phénix (je les compte ensemble)
- un contenant pour de la myrrhe (puissant désinfectant, les "larmes" de myrrhe)
- la coupe d'albâtre mystique d'Ishtar (voir ici)
- la boîte de Pandore

Je peux ajouter que j'ai vu un contenant de MM avec du miel et deux ou trois avec du sang. Mais ne me demandez pas les références, je vais moins venir sur le Net et puis chacun peut les chercher,
s'il en a envie ;)

*******


 



Madeleine 04/06/2013 16:19


On peut écrire Yeshua ou Yehoshua mais, si je choisis Yehoshua, c'est parce que dans mon esprit il ne saurait en être autrement! Donc ce n'est pas "rationnel", c'est juste une évidence pour
moi.

Quant au mythe de Pandore, si on peut le relier au mythe biblique d'Eve, c'est surtout à Sophia qui serait responsable des maux de l'humanité en ayant créé l'Hebdomade, toute seule sans l'aide de
Dieu, que ce mythe peut faire penser. Cela dit, ce n'est pas Sophia qui est directement responsable des maux de l'humanité mais le premier des sept démons qui sont sortis d'elle: Yaldabaoth!
Autrement dit Yahvé. D'ailleurs si Zeus n'avait pas donné la boîte à Pandore... ;)

En même temps, on peut se souvenir des mots d'Héraclite d'Ephèse:

"C'est l'opposé qui est bon pour nous".

*******


 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact