"C'est moi qui pousse un cri
et c'est sur la face de la terre
que je suis jetée."

Le Tonnerre

 

 

 

 "Vers la maison où, pour celui qui entre, la cécité
remplace la lumière. C'est l'endroit de ceux qui sont
affamés de poussière, ceux qui mangent de la boue;
la lumière n'y est pas vue, on reste dans l'obscurité.
Comme des oiseaux, y voltigent les âmes des corps.
Au dessus de la porte et du pignon pèse la poussière."

 

 

"Istar est descendue vers la terre (…)
Puis elle ne refusa pas sa libération,
et retourna sur la terre supérieure."

La descente d'Ishtar

 

 

commentaires

Madeleine 11/11/2012 00:16


"L'expression sémitique mésopotamienne pour prophète, raggimu/raggintu signifiait "Crieur/Crieuse" et on dit que ce genre de donneur d'oracle proclamait ses messages à l'intérieur d'un
temple. Un autre type de prophète était appelé mahhû/muhhutu signifiant "extatique" et dérive de mahu, "devenir frénétique".

Les deux types étaient normalement reliés au temple de la divinité pour laquelle ils parlaient. Lorsqu'ils le faisaient, ils étaient possédés par le dieu ou la déesse du temple."

Le culte
d'Ishtar

*******

En anglais et en pdf, une étude sur les prophètes et prophétesses d'Ishtar:

Fonction des prophètes

*******


 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact