Simon Pierre leur dit: "Que Mariam sorte de parmi nous, car les femmes ne sont pas dignes de la vie". Jésus dit: "Voici, moi je vais la guider afin de la faire mâle, en sorte qu’elle devienne elle aussi un esprit vivant semblable à vous les mâles, car toute femme qui se fera mâle entrera dans le Royaume des cieux".

 

Evangile selon Thomas

 

 

commentaires

Régor 28/08/2011 10:30



Je n'avais pas cliqué sur les photos. Mea culpa. Par ailleurs, je n'ai pas eu l'intention d'être agressif. Je souhaite le meilleur succès à votre Quête.



Madeleine 28/08/2011 12:42



Pas de souci, d'autant plus que grâce à votre remarque, j'ai pensé à le préciser pour tout le monde ;-) Bonne chance à votre Quête à vous aussi et restez le bienvenu ici.


 



Régor 27/08/2011 17:11



Vous avez raison... de votre point de vue ! Qui vous dit que le rabi Yésouha ne l'a pas dit et que Thomas ne l'a pas omis ? Qui peut savoir ? Dommage que vous ne donniez pas les références de vos
illustrations, cela est simple et nécessaire pour être prise au sérieux. Sans recoupements possibles, il faudrait croire sur parole, mais la croyance est, à mon sens, malsaine : "ne crois
pas, petit, vérifie!" chantait jadis le poète Boris Vian... Cette Création est si mystérieuse ! Et puis tout cela ne change en rien le quotidien des choses. Bon Vent donc, et surtout soyez
heureuse, avec ou sans barbe !!!


 



Madeleine 27/08/2011 17:47



Pourquoi cette agressivité ? Il suffit de cliquer sur les illustrations et toutes les références sont accessibles, ce qui est la moindre des choses si je veux être prise au sérieux,
effectivement.

Quant à la possible omission de Thomas... bien sûr bien sûr...


 



Régor 27/08/2011 15:11



Entrer dans la compréhension de ce logion de l'évangile de Thomas nécessite une vue claire de l'androgynie primordiale du premier Adam, (Adam-Kadmon, cf le Zohar) comme celle de sa compagne
Lillith (la première Eve). L'androgyne, dans un véhicule masculin, laisse pleinement s'épanouir sa polarité féminine ; inversement dans un véhicule féminin, c'est l'épanouissement de la polarité
masculine. Le Bouddha ainsi peut être représenté légitimement  aussi bien en homme qu'en femme. Les Anciens l'avaient compris qui donnait à toute divinité son ou sa parèdre de l'autre sexe.
Cette vue n'existe pas dans le christianisme institutionnel, mais les connaissants ont, malgré l'Inquisition, maintenu les images de cet état primordial d'androgyne que chacun de nous se
doit de retrouver.  



Madeleine 27/08/2011 16:46



Bonjour,

Si c'était le cas, alors pourquoi Jésus n'ajoute-t-il pas: "Et tout homme qui se fera femelle entrera dans le Royaume des cieux" ?

Le mythe de l'androgynie intérieure à conquérir est un leurre "d'humain", selon moi - même s'il est plus agréable de cotoyer des hommes qui ont réussi à épanouir leur part féminine que des machos
ou des misogynes - car l'Esprit est asexué, pas androgyne. C'est pourquoi je pense que les mots de "Jésus" émanent d'une femme réelle, non androgyne, une femme qui savait, il y a deux mille ans,
que l'instruction donc la méditation donc la spiritualité n'étaient accessibles qu'aux hommes quand les femmes étaient reléguées à l'ignorance et la servitude. Il y a un peu trop de légendes de
femmes qui se trouvent soudain affublées d'une barbe dans le même temps qu'elles choisissent et la spiritualité et le célibat...


 



Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact