A la base, nous sommes tous "psychiques": nous avons tous une âme (psyché) qui n'est qu'un vase, un contenant vide, une sorte de disque dur qui va petit à petit être impressionné par les expériences (fichiers) que nous allons faire dans des domaines divers (dossiers) comme le plaisir, la souffrance, l'amour, l'échec, la spiritualité, la peur, etc. Et nous allons développer un programmeur factice, personnel, pour gérer ces fichiers et ces dossiers: l'égo. Factice et bien souvent complètement aveugle, car limité à lui-même, à ses propres expérimentations.

Quelques rares personnes, tout en étant psychiques, ont leur âme habitée par le Pneuma, par l'Esprit: l'esprit de Dieu habite réellement dans leur âme et, étant ainsi humanisé du fait d'habiter dans un être humain, Dieu peut parler directement à l'humanité. Ces "pneumatiques" sont les prophètes, les sibylles, les enthousiastes, les chresmologues, bref, il y a plusieurs noms. Ces personnes ont ceci en commun qu'elles n'ont quasiment pas ou plus d'égo, car c'est l'égo qui empêche Dieu d'habiter une âme.

On l'aura compris: si l'égo ne meurt pas, il fait barrage à Dieu, au programmeur universel, et il empêche ce programmeur de venir toucher aux précieux fichiers. "Si le grain [égo] ne meurt", dit l'évangile Heureux les pauvres en esprit [en égo]"… Mais ces fichiers non régénérés par Dieu causent sans cesse les mêmes effets.

Il s'agit donc de faire mourir l'égo pour que Dieu puisse gérer notre vie à sa place, avec toutes Ses potentialités. C'est ce qu'on appelle la seconde naissance ou la Résurrection: devenir Christ, c'est-à-dire devenir une parcelle individualisée de Dieu. Si Jésus [égo] ne meurt, Christ ne peut pas naître en lui:

 

 

 

"En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en
terre ne meurt, il reste seul [grain] mais, s'il meurt, il porte beaucoup
de fruit [épi]. Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie
dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. (Jean 12:24-25)"

 

 


Si on ne fait pas cela, ici et maintenant, par un travail conscient sur soi (pénitence et humilité) alors quand on va mourir, on va mourir "totalement" car l'âme, les fichiers, les dossiers et l'égo ne sont rien, que du vent! Pas une identité. Donc on va retourner au néant absolu. N'est-ce pas terrible de se dire que toute notre vie, où les souffrances dominent largement les plaisirs, va finalement aboutir à la décharge publique, comme un disque dur qui ne sert plus ?

Par contre, si on a fait en sorte de purifier suffisamment notre âme (la reformater) et que Dieu soit venu habiter en elle (Pentecôte), alors, quand on va mourir, cette partie individualisée de Dieu, forcément immortelle, va quitter l'âme (Ascension) et continuer à exister dans l'au-delà, dans le Royaume. Et on pourra goûter à une vie "paradisiaque" dans la plénitude de Dieu. Bien sûr, il ne faut pas se leurrer: Dieu veut nous habiter pour Lui, pour Ses desseins, pas pour faire plaisir
à notre égo.

 

commentaires

danielleg 18/05/2013 16:14


Et en plus, l'égo ne doit pas mourir, il faut tout simplement l'éducquer comme un enfant qui est moi, avec beaucoup d'Amour, alors il s'appaise et comprend qu'il doit être au service du Divin, ce
n'est plus lui le maestro! :)


Bisous!

Madeleine 19/05/2013 09:14



Je préfère Jésus ;)
Et pour Jésus, l'égo doit mourir...

Porte-toi bien, Danielle.
Bisous!


 



danielleg 18/05/2013 16:06


Bonjour Mad! :)


Et bien, je ne suis pas tout a fait d'accord avec toi!


Pour Isabelle Padovani, qui a reçu la lumière et qui l'a partage vraiment avec Amour


'Dieu, le Père' est en chacun de nous, qui sommes au même titre que Jésus Les filles et fils de Dieu, la seule différence est donc ce Fils qui est notre individualité(l'égo- ou enfant moi qui
nous masque le Père) et que nous prenons souvent pour un ennemi!(ce qui était mon cas, il y a quelques temps. Aujourd'hui grâce a Isa, j'ai pris Conscience que je suis ma meilleure Amie, et cet
enfant moi je le traite avec Amour, car il Est une part de Dieu aussi!


Je suis vraiment beaucoup plus en Paix avec moi m'aime, et donc avec les autres aussi, Voilà ma Chère!


Bisous:)))

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact