"De ces larmes sacrées naquit l'élément humide.
De cette tristesse auguste sortit la matière."

Sophia Achamoth

 

 

 

 

"C'est ainsi que s'expliquent, disent-ils, l'origine et l'essence de la matière dont est formé ce monde: de la conversion est issue toute l'âme du monde et du Démiurge, tandis que de la crainte et de la tristesse est dérivé tout le reste. En effet, des larmes d'Achamoth provient toute l'humide substance; de son rire, la substance lumineuse; de sa tristesse et de son saisissement, les éléments corporels du monde. Tantôt, en effet, elle pleurait et s'attristait, comme ils disent, de ce qu'elle avait été abandonnée, seule, dans les ténèbres et le vide; tantôt, au souvenir de la Lumière qui l'avait abandonnée, elle se détendait et riait; tantôt encore, elle était prise de crainte; tantôt enfin, elle éprouvait angoisse et égarement."

 

Contre les hérésies

 

 

commentaires

Olivier 14/06/2013 08:14


Très intéressant le site de la Gnose et l'article concernant la gnose de Valentin .


Je comprends les raisons pour lesquelles Irénée de Lyon ,au 2e siècle, l'a combattue dans sa chasse aux hérésies . La Gnose faisait partie d'un des "christianismes " des premiers siècles
,christianisme "disparu" .. Cet évêque s'est donné le pouvoir d'éliminer tous les écrits qui ne correspondaient pas à ses vues pour ne conserver que les évngiles "canoniques" que nous connaissons
. Il a commencé une véritable guerre des textes qui allait durer durant des siècles , ne conservant que 4 évangiles ....parce qu'il n' y avait que 4 points cardinaux !!


Merci pour cette documentation 

Madeleine 15/05/2014 13:23

Irénée de Lyon... je sais qu'il a fait de très gros dégâts aux gnostiques, en son temps! Un crime contre l'Esprit, ni plus ni moins. Mais je ne peux m'empêcher de penser que, par honnêteté intellectuelle je suppose, il a décrit les thèses des gnostiques dans leurs moindres détails! Et pendant des siècles, c'est paradoxalement grâce à ses "Contre les hérésies" que ces thèses sont restées vivaces. Les voies du Seigneur sont impénétrables: s'il n'y avait pas eu Irénée de Lyon, ces thèses auraient peut-être été perdues pour toujours ?

Puis il y a eu Nag Hammadi, heureusement, et personnellement je mesure ma chance d'être née au 20e siècle (enfin pour cette vie-ci) car c'est en découvrant ces écrits que j'ai retrouvé ma famille spirituelle.

*******

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact