"Il nous est tout aussi difficile de juger de la religion des Atlantes d'après ses fragments "atliens" qu'il le serait, sans connaître l'Evangile, de juger du christianisme d'après les récits de sauvages anthropophages non baptisés.

Ils ne sont pas capables de nommer leur dieu en langage humain, ils piaillent "Quetzalcoatl" à l'instar des oiseaux, mais ils gardent en mémoire ce que nous avons quasiment oublié: Dieu est la paix; il est né en tant qu'homme justement pour annoncer aux hommes la paix, pour se lever dans leur coeur comme l'Etoile du Matin, pour se répandre sur eux en Rosée du Ciel.

Ils gardent le souvenir de ce que Dieu est Esprit: le nom le plus sacré et secret de Quetzalcoatl est Ehecatl, le Vent, le Souffle. Ils se rappellent que son second avènement sera le règne de l'Esprit.

Ils se rappellent aussi que la nature de l'homme est divine: "Les dieux furent effrayés de ce qu'ils avaient créé l'homme trop parfait et ils imposèrent un nuage à son esprit: un visage", le visage mortel d'Adam.

Ils n'ont pas oublié que Quetzalcoatl est né réellement homme, mortel entre les mortels, mais qu'il était dès avant la création du monde: "Au commencement, il n'y avait que la mer, ni d'homme, ni d'animal, ni d'oiseau, ni de céréale; et le Serpent à Plumes, Donateur de Vie, glissait sur l'eau comme un éclat pourpre." "L'esprit de Dieu volait à la surface des eaux", planant comme une colombe, selon la Genèse de Moïse; et selon le texte toltèque, l'image de Quetzalcoatl est celle du "Serpent à Plumes" à visage humain, "l'Oiseau-serpent".

Cela signifie que le dieu-homme a deux essences, l'une terrestre, l'autre céleste: oiseau dans le ciel, serpent sur la terre. Il est sage comme le serpent et simple comme la colombe. Quetzalcoatl est lové, en Serpent endormi, tel que le représentent d'innombrables sculptures: il dort, mais il se réveillera; il est parti, mais il reviendra."

 

Dimitri Merejkovski

 

 

commentaires

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact