"On a enlevé mon Seigneur,
et je ne sais pas où on l'a mis."

 

 

 

"Elle enfanta un fils, qui devait gouverner toutes
les nations avec un sceptre de fer, et son enfant
fut enlevé vers Dieu et vers son trône."

Apocalypse 12:5

 

 

commentaires

Madeleine 01/05/2013 11:49


On peut consulter ces quelques articles:

L'urne

Le ressusciter

L'auteure du mythe

*******


 

Madeleine 29/04/2013 14:26


"Elle enfanta un fils, qui devait gouverner..."

Personne ne remarque ce "devait" qui veut dire "aurait dû".

En latin, ce passage est "qui recturus erat": qui était sur le point de gouverner.

Erat = était. Ce n'est ni le présent ni le futur!

Il ne pourra pas gouverner, parce qu'il a été enlevé vers Dieu (= le Sanctuaire).

"Et la femme s'enfuit dans le désert": on voit bien la séparation de la mère et du bébé.

Si le bébé avait été emmené vers Dieu du style sur les ailes d'un ange ou dans une soucoupe volante (tant qu'on y est, je veux bien qu'on m'explique comment son enfant monte au ciel), pourquoi la
femme s'enfuirait-elle ? Elle s'enfuit car elle fuit ceux qui lui ont pris son bébé,
c'est-à-dire le Dragon à sept têtes.

Quand on transforme les mots, c'est une "apocalypse" qui ne sert plus à grand-chose et, pire, qui est fondamentalement trahie. Aussi quand on dit que la Grande Prostituée est Rome, alors que
c'est Jérusalem.

*******


 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact