"Le Consolateur, l'Esprit Saint, que le Père
enverra en mon nom, lui, vous enseignera
toutes choses et vous rappellera toutes
les choses que je vous ai dites."

Jean 14:26

 

 

 

"Lorsque l'Homme véritable manifestera, au moyen d'une créature, l'Esprit de la vérité que le Père a envoyé, alors c'est lui qui les instruira de toute chose et les oindra de l'huile de la vie éternelle qui lui a été donnée par la génération sans roi."

 

Hypostase des archontes, 97

 

 

commentaires

Madeleine 08/01/2014 00:12

Dans "L'exposé valentinien" (NH XI-2):

"... le Christ nous a rachetés par le don de son Esprit; et il nous a conduits hors [du . . . dans l'Eon] qui vient, et désormais les âmes seront des Esprits parfaits." (42:35)

Ci-dessus le mot manquant est le mot "monde" (voir 41:30) ce qui donne:

"il nous a conduits hors du monde dans l'Eon qui vient"

http://www.naghammadi.org/traductions/textes/expose_valentinien.asp

On voit que cela correspond à ma traduction de "eis ton aiôna" ci-dessus.

*******

Madeleine 03/01/2014 21:05

Oui, Olivier: en quelque sorte un enseignement philosophique qui serait fort proche du "processus d'individuation" développé par un Jung, par exemple ;)

*******

Pour poursuivre ce que j'écrivais dans mon commentaire précédent, si je traduis "eis ton aiôna" par "dans l'Eon", alors d'autres versets s'en trouvent éclairés, notamment et comme par hasard, ceux qui parlent des nourritures de l'Esprit Saint:

"Celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura plus soif DANS L'EON" (4:14)

"Celui qui mangera ce pain vivra DANS L'EON" (6:58)

"Si quelqu'un garde ma parole, il ne verra pas la mort DANS L'EON" (8:51)

"Le Christ demeure DANS L'EON" (12:34)

*******

Madeleine 03/01/2014 00:04

Parfois, j'ai vraiment envie de m'énerver tant les traductions sont approximatives et donc "dévitalisées".

Je trouvais étrange cet "éternellement" ou "à jamais" ou "pour l'éternité" des traducteurs, en Jean 14:16. Alors j'ai traduit ce verset avec ma rigueur et voilà ce que cela donne:

Jean 14:16-17

"Et je prierai le Père et il vous donnera un autre paraclet qui soit avec vous DANS L'EON, l'Esprit de vérité que le monde n'est pas capable de recevoir (etc)"

On est loin de l'habituel "éternellement" qui est un adverbe et pas un accusatif!
Et on retrouve logiquement un accusatif pour l'Esprit de vérité.

*******

Donc un paraclet qui soit avec nous DANS L'EON.
Alors qui est cet Eon ? Restons dans Jean:

"Elle qui est la première Pensée, l'image de cet Esprit, elle fut la matrice de tout car elle existe avant eux tous. Elle est la Mère-Père, l'Homme primordial, l'Esprit Saint, le triple mâle, la triple puissance, le triple nom androgyne, L'EON ETERNEL parmi les éons invisibles et la première à être sortie."

http://www.naghammadi.org/traductions/textes/livres_secrets_jean.asp

Puisque l'Esprit de vérité est aussi l'Esprit Saint, alors tout s'éclaire:

"Et je prierai le Père et il vous donnera un autre paraclet qui soit avec vous DANS L'ESPRIT SAINT, l'Esprit de vérité que le monde n'est pas capable de recevoir (etc)"

Et cet Homme primordial est "la" même que l'Homme véritable dans mon article.
Au féminin...

*******

Madeleine 02/01/2014 11:39

En Jean 14:16-17, on peut lire que l'Esprit de vérité est connu des disciples et qu'il demeure "avec" eux (para = auprès de) et qu'il sera "en" eux. Ce en quoi tous les exégètes voient le pneuma, arguant qu'une personne physique ne peut pas entrer "dans" des disciples! Mais cette préposition grecque "en", avec le datif, ne veut pas vraiment dire "à l'intérieur de" mais plutôt "parmi" ou encore "au milieu de" [vous]!

Donc on peut penser que le Sauveur sait déjà que le Paraclet est Marie-Madeleine et qu'elle demeure "auprès de" eux (en étant Jean, un des Douze) et qu'elle sera toujours "parmi" eux à l'avenir, comme on le voit dans l'évangile de Marie. Cela veut dire qu'il s'agit bien, déjà en Jean 14:16-17, d'une personne et non du souffle. C'est pourquoi le mot Esprit (Pneuma en grec) comporte ici une majuscule, comme celle qu'on donne à un nom propre mais pas à un nom commun tel que le souffle (pneuma). Voir la différence en Jean 3:6: "Ce qui est né de l'Esprit est esprit."

On peut vérifier cela chez le même auteur:

"parmi les foules" (Jean 7:12) = en tois ochlois

"parmi les Juifs" (Jean 10:19 et 11:54) = en tois Ioudaiois

"parmi eux" (Jean 15:24) = en autois

Pourquoi soudainement traduire Jean 14:17 par "en vous" ?

"parmi vous" (Jean 14:17) = en hymin

*******

Pourquoi est-ce que je tiens tellement à marquer cette différence ? Parce que le pneuma est "volatile" et a besoin d'être renouvelé en étant re-donné, alors que la Source est permanente, demeure (de l'eau qui stagne finit par s'évaporer alors qu'une source d'eau coule en permanence). Quand on voit par exemple que Jésus embrassait souvent Marie-Madeleine sur la bouche (= transmission du pneuma par l'humide: haleine, salive), on peut se demander qui embrassait qui! Autrement dit, qui des deux était la vraie Source ;)

*******

Olivier 03/01/2014 17:07

"Un jour Michel Benoît m'a "martelé" que Jésus ne pouvait ABSOLUMENT PAS (sic) être gnostique"
Madeleine
---------------------------------------------------------
Il me semble que l'on trouve quelques accents gnostiques dans les 4 évangiles dits canoniques qui nous sont rapportés :
1. Jésus déclare que le Royaume de Dieu est à l'intérieur de chacun , que "Le Père " est présent en chacun , que le Royaume est à portée de main . L'appartenance à une institution n'est donc pas primordiale ;

2. Jésus s'est montré comme étant un Maître indépendant par rapport aux religions et communautés de son époque : " Vous avez entendu dire ...mais moi ,je vous dis".

3. Jésus va à Dieu ,à son Père sans intermédiaires .La "communication " est directe : il se retire et prie ( ou parle à son Père ),

4 . A part cette appellation "Père " , Jésus ne décrit pas Dieu "l'innommable .".Dieu ,personne ne l'a jamais vu ....

5. Jésus est un éveilleur : l'esprit que le père m'a donné ...je vous l'ai donné .

6. Acquérir une connaissance par soi-même , par la vie qui est en soi .

7. Jésus n'a pas fondé une religion nouvelle ni pratiqué une haute théologie .Il part de l'humain ,de chacun ...pour aller à Dieu .Une sorte de "connais-toi toi-même" .

Olivier 01/01/2014 15:19

Dans son livre "L'autre Messie" Israêl Knohl ,(Albin Michel) émet l'hypothèse que Jésus s'est vu comme un maillon dans une chaîne de Messie .
Celui qui l'aurait précédé serait Menahem l'Essénien , tué par les romains en l'an 4 avant notre ère .
Paraclet serait le terme pour traduire le verbe hébreu "nahem" (consoler) et le nom "menahem" ( consolateur ) .
Et si celui qui viendra après lui , son successeur , était tout simplement "celui que Jésus aimait " , son seul héritier crédible ?

Si ce disciple "bien-"aimé " est Marie Madeleine , alors le paraclet qui va lui succéder serait effectivement Marie-Madeleine .
Dans son livre " l’Évangile du treizième apôtre " Michel Benoît ( chez L'Harmattan) montre que le récit de ce disciple bien-aimé est enfoui sous plusieurs couches rédactionnelles du 4 e évangile .
Sous le titre du dernier chapitre " Le récit de celui qui a vu" , Michel Benoît ,en dix pages ,exhume ce récit du disciple bien -aimé ....qui serait donc le témoignage de Marie-Madeleine;

Madeleine 01/01/2014 22:17

Merci Olivier pour ces pistes diverses!

Que te répondre ? Le mot "paraklêtos" en grec n'a jamais voulu dire "consolateur". Je ne sais pas d'où est venue cette rumeur, mais "paraklêtos" vient de "para" qui veut dire auprès de (ou d'auprès de) et "kaleô" qui veut dire appeler. Donc le Paraclet est celui ou celle qui est appelé(e) auprès de : auprès des disciples du Sauveur (quelle que soit leur époque) ou d'auprès de Dieu ? Ou les deux ?

Ceci dit, on voit Marie-Madeleine, dans l'évangile de Marie, "consoler" et réconforter les disciples... tout en leur rappelant les paroles de Jésus, tel un avocat ou un intercesseur.

*******

Sans vouloir contredire Israël Knohl, il n'est pas très concevable que le Paraclet ait pu précéder chronologiquement le Sauveur. On peut déduire cela facilement de ce que Jésus lui-même dit du Paraclet et qui a été rapporté par Jean. Le Paraclet est donc nécessairement quelqu'un qui vient "après" Jésus (et certainement pas un "Essénien" car les Esséniens étaient la branche d'extrême-droite du Judaïsme, contrairement aux fantasmes "baba-cool" que l'on projette sur eux quand on les confond avec les Thérapeutes, par exemple).

Cela étant précisé, un "Menahem" a effectivement vécu peu de temps "après" Jésus, pendant les conflits en Judée entre 63 et 70 avec la chute de Jérusalem. Mais à ce que je sache en ayant lu Flavius Josèphe, ce Menahem était surtout préoccupé par la guerre et pas vraiment par l'enseignement de Jésus! Donc exit lui aussi...

Un jour Michel Benoît m'a "martelé" que Jésus ne pouvait ABSOLUMENT PAS (sic) être gnostique. Donc je ne lui trouve pas beaucoup de pertinence exégétique pour parler du quatrième évangile, évangile gnostique par excellence comme je l'ai démontré dans mon article "Dieu, pas YHWH".

*******

Oui, je crois aussi que le "disciple bien-aimé" est Marie-Madeleine, comme je l'ai démontré sur plusieurs articles de cette page. Et je te rejoins pour penser qu'elle est le Paraclet promis par Jésus pour être "éternellement" avec ses disciples. Alors que veut dire "éternellement" ? Qu'elle a peut-être choisi de se réincarner sans cesse dans le monde, alors qu'elle pourrait rejoindre le Plérôme, tout simplement pour rappeler infatigablement les "véritables" paroles de Jésus (selon moi Simon de Samarie) ? Car ces paroles sont véritablement la voie et la voix du Salut, si elles sont bien "comprises" ("et le monde ne l'a pas comprise" dit le Prologue de Jean en parlant de la Lumière).

Je pense aussi qu'elle revient car, étant la Sophia, elle se sait responsable de la création des archontes qui sont sortis d'elle "de laquelle sept daimons (daimonia = génies ou divinités, et non péchés) étaient sortis" et elle veut réparer sa "faute".

Cela dit, à quoi pourrait servir le Paraclet s'il n'y a pas d'oreilles pour l'entendre, de mains pour se tendre en dessous de cette "Source" ? Jésus a déjà parlé de cette détresse qu'il connaissait bien lui-même, dans le logion 28 de l'évangile selon Thomas:

http://www.naghammadi.org/traductions/textes/evangile_thomas.asp

*******

Madeleine 31/12/2013 15:15

Ce Paraclet que le Sauveur annonce ne peut être qu'une femme - c'est-à-dire ni Montanus, ni Mani, ni le Prophète, etc - car le Paraclet est l'incarnation de l'Esprit Saint (ou Sophia) qui est elle-même la manifestation de la polarité féminine non-manifestée de Dieu, tout comme le Logos est la manifestation de la polarité masculine non-manifestée de Dieu:

1. Esprit ou Dieu: NON-MANIFESTATION de l'Androgyne aux deux polarités

2. Esprit Saint ou Sophia: MANIFESTATION de la polarité féminine de l'Androgyne

3. Logos: MANIFESTATION de la polarité masculine de l'Androgyne

2b. Une femme: INCARNATION de la MANIFESTATION de la polarité féminine de l'Androgyne

3b. Un homme: INCARNATION de la MANIFESTATION de la polarité masculine de l'Androgyne

Donc le Paraclet masculin (le Sauveur) se situe en 3b et le Paraclet féminin (à venir) se situe en 2b.

Mais le Logos, bien qu'étant majoritairement masculin, est aussi androgyne (son "et" lumière) comme le Yang du Tao contient le Yin; de même que la Sophia, bien qu'étant majoritairement féminine, est aussi androgyne (lumière "et" son) comme le Yin du Tao contient le Yang.

*******

Enfin, confondre l'Esprit Saint et le pneuma comme on le fait trop souvent, c'est confondre la Source (Esprit Saint) et l'eau qui en jaillit (pneuma): à la Pentecôte, les apôtres reçoivent de l'eau vive, pas la Source qui la produit...

La venue promise du Paraclet correspond donc à la descente de la Source elle-même (Esprit Saint ou Sophia) dans une incarnation physique, tout comme, il y a deux mille ans, la descente du Logos eut lieu en la personne physique du Sauveur.

*******

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact