"Un signe grandiose apparut au ciel: une Femme!
Le soleil l'enveloppe, la lune est sous ses pieds
et douze étoiles couronnent sa tête; elle est enceinte
et crie dans les douleurs et le travail de l'enfantement.

 

 

 

Puis un second signe apparut au ciel: un énorme Dragon rouge feu, à sept têtes et dix cornes, chaque tête surmontée d'un diadème. Sa queue balaie le tiers des étoiles du ciel et les précipite sur la terre. En arrêt devant la Femme en travail, le Dragon s'apprête à dévorer son enfant aussitôt né. Or la Femme mit au monde un enfant mâle, celui qui doit mener toutes les nations avec un sceptre de fer; et son enfant fut enlevé jusqu'auprès de Dieu et de son trône, tandis que la Femme s'enfuyait au désert, où Dieu lui a ménagé un refuge pour qu'elle y soit nourrie mille deux cent soixante jours."

 

Apocalypse 12

 

 

commentaires

Madeleine 11/02/2013 14:19


Merci au pape Benoît XVI pour les raisons évoquées ci-dessus. J'ai intuitivement des doutes qu'il parte de lui-même, mais acceptons ce qui est dit officiellement...

Bonne retraite à ce grand théologien qui n'était pas fait pour cette charge, dès le début! Essayons de le comprendre, au lieu de délirer comme toujours dans des curées médiatiques.

Que Dieu prenne soin de lui.

*******


 

Madeleine 04/11/2012 22:17


Je ne suis pas catholique mais gnostique et je ne veux pas faire ici l'apologie du pape Benoît XVI, bien que j'aie un grand respect pour son érudition - son encyclique sur l'Amour, ci-dessus, est
d'une intensité rare - et de la compassion pour sa grande solitude. Je veux juste montrer, par cette photo ô combien éloquente, qu'il sait des choses que tous les chrétiens ne savent pas, loin de
là, sur les origines réelles du Christianisme.

Alors voici un pape qui magnifie la Femme de l'Apocalypse au point que Jésus soit absent et de sa mître et de sa crosse (l'Agneau au centre de la crosse n'est pas Jésus, ce prénom étant une
allégorie pour dire "Dieu sauve" par le sacrifice de l'Agneau) et qui interdit aux femmes de devenir prêtres (et non prêtresses puisqu'il n'y a que les femmes qui sont aussi devenues
mâles/masculines - en un mot androgynes, complètes - qui entreront dans le Royaume des Cieux, Logion 114 de Thomas)!

Quel étrange paradoxe... et quelle misère...

*******


 

Madeleine 03/11/2012 00:45


Les longs cheveux de la Femme:



*******


 

Madeleine 02/11/2012 20:24


"En fait, dans le temple, les prostituées, qui doivent donner l'ivresse du Divin, ne sont pas traitées comme êtres humains ni comme personnes, mais elles sont seulement des instru- ments pour
susciter la « folie divine »: en réalité, ce ne sont pas des déesses, mais des personnes humaines dont on abuse."

Benoît XVI: "Deus Caritas est"

*******


 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact