Les statues archaïques représentent Ishtar avec une fine barbe, celle qui décorait le menton des morts, pour rappeler qu'elle a la maîtrise de ce royaume. Tout est contradictoire en elle: elle est vierge et prostituée, incestueuse et veuve éplorée. On lui attribue ces mots dans un hymne très ancien: "Je suis une prostituée compatissante". Ishtar était adorée sous l'aspect de l'étoile de Vénus le 13 août de notre calendrier. Comme elle était ressuscitée des morts, elle avait pouvoir de vie et de destruction.

 

Ishtar aux Enfers

 

 

 

"C'est moi la prostituée et la vénérable.
C'est moi la femme et la vierge.
C'est moi la maîtresse de mon rejeton."

Le Tonnerre

 


commentaires

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact