L'enfant effacé 

 

 

 

 

 

 

 

"Simon prend appui sur une belle âme défunte avec laquelle il est
en relation: « J'ai évoqué, par des adjurations secrètes, l'âme d'un
enfant sans souillure et mort de mort violente, et je l'ai contrainte
à m'assister, et c'est par elle que se fait tout ce que j'ordonne. »"

Simon et la Sagesse

 

 

 

 

"La première dissidence, qui prit naissance à peu près au temps de Jean, fut le fait de ceux qu'on appelait sadducéens. Se croyant plus justes que les autres, ils se mirent à s'écarter de la masse du peuple, à nier la résurrection des morts et à soutenir leur point de vue en alléguant un manque de foi : il était indigne, disaient-ils, que Dieu fût adoré, pour ainsi dire, en échange d'une promesse de récompense.

Le premier instigateur de cette opinion fut Dosithée, le second Simon. Les sadducéens ne sont pas ici la vieille aristocratie de Jérusalem qui participe au gouvernement du Temple et siège au sanhédrin, mais une nouvelle secte née avec Jean le Baptiste. Cette brève présentation, qui cadre avec ce que nous dit Epiphane, nous amène à penser que les chrétiens appelaient sadducéens ceux à qui Flavius Josèphe donne le nom d'esséniens.
"

 

 

"Caïphe, « le prince des prêtres » [le prêtre impie ?]
est opposé à Jacques, « le prince des évêques »."

Vers Qumrân ?

 

 

commentaires

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact