Une goutte d'eau, c'est de l'eau.
Un océan, c'est de l'eau.
L'eau, c'est de l'eau…

Une motte de terre, c'est de la terre.
Un talus, c'est de la terre.
La terre, c'est de la terre…

Un feu dans l'âtre, c'est du feu.
Un incendie, c'est du feu.
Le feu, c'est du feu…

L'air des poumons, c'est de l'air.
L'air du dehors, c'est de l'air.
L'air, c'est de l'air…

Le pneuma en l'homme, c'est du pneuma.
La Gnose, c'est du pneuma.
Le pneuma, c'est du pneuma…

 

 

commentaires

Olivier 06/06/2013 21:43


Sans oublier ce passage dans l'Evangile selon Mathieu :

5 13 « C'est vous qui êtes le sel du monde. Mais si le sel perd son goût, comment pourrait-on le rendre de nouveau salé ? Il n'est plus bon à rien ; on le jette dehors, et les gens marchent
dessus. »


 

Madeleine 06/06/2013 22:58



Merci Olivier ;) Heureusement que le sel ne peut pas perdre son goût!
Par contre ceux qui le jugent peuvent perdre leur faculté de goûter...

Il y a aussi ceci, dans les évangiles:

- Jésus utilise sa salive (chargée en sel) pour guérir un sourd-muet, et aussi un aveugle.
- Jésus pleure (larmes salées) avant de ressusciter Lazare.
- L'importance du sang de Jésus (le sang est salé).
- La multiplication des pains (la Pierre se multiplie).

"Les apôtres dirent aux disciples: « Puisse notre offrande entière obtenir sel. »
Ils appelaient la Sagesse « sel ». Sans elle nulle offrande ne saurait être acceptée."

Evangile selon Philippe


 



Madeleine 06/06/2013 10:31


"Que votre parole soit toujours dans un esprit de grâce, assaisonnée de sel,
afin que vous sachiez comment vous devez répondre à chacun." (Col. 4:6)

C'est remarquable, n'est-ce pas, que le pneuma, que je considère comme un élément à part entière, puisse être évoqué en prenant chacun des quatre autres éléments, sans exception!
Eau vive, langues de feu, souffle et sel...

Ensuite, il y a des techniques pour extraire le "pneuma" hors de ce sel (qui était certainement la materia prima des alchimistes). On pourra lire la très belle page ci-dessous et supposer que,
peut-être, le contenant de Marie-Madeleine contenait cet Ormus ? Marie-Madeleine était descendue en Egypte, elle était la compagne de Simon qui avait étudié la magie en Egypte...

Et elle était liée au culte d'Ishtar/Asherah. Or les gâteaux dont parle cette page me font penser sans hésiter aux gâteaux qui étaient offerts à la Reine du ciel, gâteaux qui rendaient les gens
"heureux" (comme le fait le pneuma):

"D'ailleurs, quand nous offrons de l'encens à la Reine du Ciel et lui versons des libations, est-ce à l'insu de nos maris que nous lui faisons des gâteaux qui la représentent et lui versons des
libations ?" (Jérémie 44:19)

"Cette fine poudre pouvait être rassemblée avec de l'encens et transformée en gâteaux de pain blanc, que l'ancienne Bible des Septante appelle le "pain de la présence"."

Le pain de la Présence (tout un
symbole que ce nom)

*******

"Le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et donne la vie au monde." (Jean 6:33)

*******

J'ai déjà parlé de l'Ormus sur ce blog, proposant que les fameux bassins de Qumrân étaient peut-être des bassins de décantation ou de concentration du sel de la Mer Morte (quand son niveau était
plus haut), celui-ci étant spécialement chargé en Ormus:

Marie de Jérusalem

*******


 

Madeleine 06/06/2013 11:01



Petite précision: on a aussi du sel en nous, les larmes entre autres, et l'urine. J'ai fait quelques recherches et on pourrait fabriquer de l'Ormus à partir d'urine. Pour les larmes, il faudrait
évidemment pleurer beaucoup... comme une Madeleine ;)

Enfin, on peut retrouver des aspects bien précis de la "manifestation" de cet Ormus dans les évangiles: lévitation (Jésus marchant sur les eaux), traverser des parois solides (Jésus rendant
visite aux disciples après sa résurrection), la lumière brillante (la transfiguration de Jésus), le pain de Dieu dont j'ai déjà parlé, les disparitions et réapparitions de Jésus (comme le fait
l'Ormus) et certainement encore d'autres passages...

Dont celui-ci qui évoque la Pierre qui rend immortel:

"Sur cette Pierre je bâtirai mon Eglise et les portes de l'Hadès ne prévaudront pas contre elle."


 



Olivier 05/06/2013 17:51


D'après cette citation ,le pneuma serait non seulement fluide ( la terre avant le big-bang ?)mais insaisissable !  La terre ,soupe primitive , avant le big-bang ....C'est là
qu'il faudrait peut-être remonter .... à 13, 7  milliards d'années .


 


"Mais peut-être dira-t-on qu’il est vain de


chercher à définir le pneuma ? On a vu qu’une


de ses caractéristiques principales étaitsa fluidité etson insaisissabilité ; cet « esprit quisouffle où il veut », comme nous dit l’Évangile,


semble bien échapper à toute tentative de captation et d’enfermement. Or, définir, c’est,


d’une certaine manière, limiter et enfermer. Il


nous faudrait alors admettre que le pneuma,


par principe et de par sa nature, échappe à


toute définition : il n’est pas, en effet, une


chose, une substance que l’on peut mesurer


ou quantifier en laboratoire".

Madeleine 05/06/2013 18:52



Merci Olivier mais, contrairement à ce qu'on pense, on peut capter le Pneuma: si "l'esprit souffle où il veut", c'est peut-être qu'il se trouve dans l'air (sans être la totalité de l'air) ? L'air
ne souffle-t-il pas où il veut ? D'où l'importance de la respiration, de l'inspir...

Mais cela reste encore trop conceptuel, peut-être. Et il y a une façon plus concrète de le capter, c'est pourquoi j'ai posé la question de trouver ce qui, dans l'élément "terre", est mis en
analogie avec l'esprit.

Ensuite, on peut passer à l'étape suivante: du sein de cette "terre" qui a été trouvée, extraire quelque chose de "presque" immatériel...


 



Olivier 05/06/2013 12:53


Concernant la matière ,voici une piste !


 


http://www.cosmovisions.com/matiere.htm

Madeleine 05/06/2013 15:00



Merci je vais lire ça, mais il faudrait aller plus loin encore:

Quelle "terre" est en relation avec le pneuma ?
Voir les jeux de mots avec le mot esprit...

Et même à partir de là, il faut aller encore plus loin,
plus immatériel encore.

Et on trouvera un nouveau "contenu" pour Marie-Madeleine,
peut-être le plus historique...


 



Madeleine 05/06/2013 12:16


Quand on parle du Pneuma, on utilise des noms d'éléments:

- l'eau vive
- les langues de feu
- le souffle

Et je cale pour l'élément terre. Se taire (humour) ?
Toutes propositions bienvenues!


 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact