"Une troisième fois encore j'ai fait route, moi
qui suis la lumière existant dans la lumière."


Le livre des secrets de Jean

 

 


commentaires

Madeleine 29/12/2012 21:44


Dans mon article "Les noms de Maryam", je propose une traduction du nom arabe donné à Marie Madeleine dans le synaxaire arabe: Maryam el-Madjdalyah -> Maryam la Gloire sublime. On peut
renforcer cette hypothèse avec la dénomination de "Gloire primordiale" attribuée à Barbélô, la Vierge mâle, dans le manuscrit de Nag Hammadi intitulé "Les trois stèles de Seth":

"Grand est le premier Éon,
la mâle et virginale Barbélô,
La Gloire primordiale du Père Invisible,
celle qu'on appelle Parfaite !"

Les trois stèles de Seth

*******

A son tour, ce qualificatif de "Parfaite" se trouve directement lié à Marie Madeleine dans la Pistis Sophia (également heureuse et bienheureuse -> asher):

Entre toutes les femmes

*******


 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact