Jésus enceinte

 

 

 

"Et voici que se manifesta le principe de cette Lumière, sous la forme d'un Homme immortel androgyne. Son nom à caractère masculin se dit: "Le monogène parfait". Son nom à caractère féminin: "La Sagesse de toutes les Sagesses, la mère". On dit également d'elle que c'est son frère et conjoint qu'elle porte."

 

Eugnoste le Bienheureux



commentaires

NatAyvie 27/09/2012 13:44


Merci Madeleine!


Garofalo un Initié ... certainement. Dans le tableau de l'Ascension il y a beaucoup de détails qui peuvent offrir à Entendre ce qu'il y a déposé, mais pas facile de déchiffrer tout ça. Le
personnage de gauche peut effectivement être Jean, mais il est à noter qu'il ressemble étrangement au Christ. Pour moi tous ces personnages bibliques ne sont que des facettes d'un processus qui
se vit au sein d'un même être. Il m'est encore très difficile de mettre ce que je perçois en mots, mais je continue mes Voyages dans ce genre de tableau et certaines sculptures qui parlent à un
je ne sais quoi en moi ;°). Oui il y a certaine similitude avec la sybille, mais ce n'est pas le même genou qui est découvert et cela m'interpelle, je Voyage particulièrement dans les
différences. Ce que j'aspire à Entendre c'est ce qui se Vit entre les deux personnages du premier plan ds l'Ascension, et la rencontre d'autres oeuvres m'aide à cela, car tout ce qui est porteur
de Vie dans l'art est relié par le même fil et il semblerait bien que le coeur de cela soit le Livre.


J'apprécie beaucoup votre blog qui me fait découvrir aussi des écrits que je ne connaissais pas, m'étant plus penchée sur les "images".


Pour vous remercier (mais peut-être connaissez-vous déjà) voici une mise au tombeau présente à la basilique St Remi de Reims, du XVIe réalisée à l'école de Chaource (région templière, une
sculpture dans laquelle je Voyage également


http://i34.servimg.com/u/f34/14/54/43/95/p9084011.jpg


http://www.servimg.com/image_preview.php?i=797&u=14544395


Bien à vous


 

Madeleine 27/09/2012 16:08



Merci de partager vos réflexions. Oui, les tableaux sont une source extraordinaire de savoir et donc de méditation. Ne pas oublier que, pendant longtemps, les paysans illettrés n'avaient que les
fresques et les sculptures dans les églises et cathédrales pour connaître l'histoire sainte. Donc quand on me dit qu'un tableau n'est pas une "preuve" par rapport à un texte, je réponds qu'on
peut moins facilement retoucher un tableau ou une fresque que "mal" recopier un écrit...

Merci aussi pour cette "mise au tombeau" que je ne connaissais pas et qui est très belle! Elle me fait penser à celle de la cathédrale d'Auch mais la vôtre est plus expressive.

Bonnes recherches à vous.


 



NatAyvie 26/09/2012 21:25


bonjour Madeleine, cette représentation de Jésus me fait penser au tableau de Garofalo, l'Ascension. C'est un tableau que je contemple souvent afin d'en percer son Message. J'ai même fait un
montage en inversant les deux têtes du couple du premier plan, tant il m'est apparu évident qu'il y avait inversion des pôles féminin/masculin, chose que l'on retrouve parfois dans des
représentions de la crucifixion.


Bien à vous et merci pour vos partages!


http://4.bp.blogspot.com/-IWglXn1cQpc/T8UgLf84oQI/AAAAAAAAEKk/xyMvLJKyXI0/s1600/Garofalo_Ascension_Of_Christ.jpg

Madeleine 27/09/2012 11:46



Bonjour NatAyvie,

Oui, je connais bien ce tableau (et Garofalo me semble un peintre "initié" pour d'autres de ses oeuvres). Je dirais qu'à gauche il s'agit de Jean (mais il y a un renfoncement étrange sur son sein
gauche) et à droite de Marie-Madeleine, sous la posture habituelle de la sibylle, comme vous pouvez le constater avec cette sibylle de Tibure (livre, genou en avant et un noeud en forme de "rose"
sur le vêtement):

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/3/37/TiburtineSibylMontfoort.jpg

Pour les autres lecteurs, voici les références du tableau de Garofalo:

http://www.wga.hu/html/g/garofalo/ascensio.html

Un autre tableau de Garofalo où on voit une Marie-Madeleine en position d'être clouée sur une fictive croix (et voyez le jeu de mains de la Vierge, entre Jésus et Marie-Madeleine):

http://www.wga.hu/art/g/garofalo/entombme.jpg

Et encore un autre où "Jésus" a des traits fort féminins:

http://www.wga.hu/html/g/garofalo/adultere.html

Quant à "la" Christ que j'ai postée dans cet article, voyez Jean à côté d'elle (cliquez sur l'image) et comparez leurs poitrines: il ne fait aucun doute que le peintre a bien voulu montrer un
Christ féminin enceinte! Pourquoi l'a-t-il fait, là est la question... Il a peut-être voulu montrer un androgyne mais la "matrice" montre indéniablement qu'il s'agit d'une femme.

Merci pour votre commentaire ;-)


 



Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact