Celle qui domine le Lion 

 

 

 

"Or parce que Sagesse voulut que ce qui était dépourvu d'esprit fût modelé d'après une forme et exerçât le gouvernement sur la matière et sur toutes ses puissances, un Archonte apparut hors des eaux, ressemblant à un lion, androgyne, doté d'un grand pouvoir, mais ne sachant pas d'où il était issu. Et quand Sagesse le vit bouger au fond des eaux, elle lui dit: "Jeune homme, traverse jusqu'ici!" dont l'équivalent est "Yaldabaôth".

Ce jour-là, apparut le commencement de la parole qui atteint les dieux, les anges et les hommes."

 

L'Ecrit sans titre

 

 

commentaires

Madeleine 07/08/2012 15:35


La femme de l'arcane "La Force" maîtrise le lion et son chapeau est en forme de huit (et d'infini) comme l'Ogdoade. Ishtar maîtrise le lion sur lequel elle est debout - elle le tient en laisse -
et sur sa tête se trouve l'étoile à huit branches comme l'Ogdoade (voir ses représentations sur la page renseignée dans l'article). Mieux que "maîtriser" ou "dominer" il faudrait parler de
"canaliser" car le lion n'est pas rendu impuissant, ni sur l'arcane ni dans le mythe d'Ishtar.

Il s'agit clairement d'un même mythe originel: celui de Sagesse-Ogdoade qui canalise le démiurge (le diable est aussi appelé un lion par 1 Pierre 5:8) qu'elle a mis au monde: Yaldabaôth ou le
Yahvé de l'Ancien Testament.

Et, effectivement, ce monde imparfait comme l'avorton qui l'a créé ne pourra être sauvé qu'en faisant preuve de "sagesse" en tout et non par une quelconque rédemption divine inventée par ceux qui
ont voulu, politiquement, déresponsabiliser les humains de leur propre capacité de salut.

Cette "sagesse" qui est infusée dans l'humanité est celle de la mère de l'avorton qui vient périodiquement s'incarner ici-bas pour enseigner aux humains comment réparer la faute originelle, la
sienne. Ainsi Eve et Marie-Madeleine furent-elles des incarnations de Sagesse.


 

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact