Dieu est bon sans bonté comme l'eau
de la source est bonne sans bonté.

 

commentaires

Madeleine 30/09/2020 19:25

Donner à Dieu un sujet, un "je suis", c'est lui donner une identité, une intention, une volonté, un pouvoir de création et donc aussi un pouvoir de destruction. Or comment pourrait-on accepter que Dieu ait "choisi" un peuple et pas le reste des humains ? Qu'il ait "voulu" que des enfants naissent trisomiques ou sans bras quand d'autres naissent parfaits ? Qu'il ait "créé" des humains avec un corps qui vieillit, dégénère dans la souffrance et finit par mourir ? Et comment accepter qu'il "regarde" sans broncher ces malades du Covid qui étouffent en ce moment et meurent, enterrés vite fait loin de leurs familles ?

Dieu est bon car Dieu est la conscience. Mais celle-ci, tout comme la réalité, n'est pas morale : elles n'ont aucune identité, aucune intention, aucune volonté, aucun jugement. Elles sont. La conscience est, la réalité est. Il n'y a que la Bible qui ait anthropomorphisé Dieu en lui donnant une intention, une créativité, une volonté et un jugement. Et en faisant cela, elle a détourné les regards de ce qu'est véritablement Dieu.

Dieu est bon car Dieu est la conscience et celle-ci est toujours "bonne". Il n'y a que l'inconscience qui soit "mauvaise" car dangereuse par manque d'informations. C'est la conscience en l'homme qui l'a fait sortir de sa condition animale, qui lui a permis de s'alimenter, de se protéger des intempéries et des prédateurs, de domestiquer les arbres fruitiers sauvages et les graines potagères, de discerner entre ce qui est toxique et ce qui est bénéfique, de créer des vêtements, des moyens de transport, des techniques de cultures, de constructions, de soins de santé.

Dieu est bon comme la conscience est bonne : Dieu est "chrêstos" sans sujet.

Dieu grandit chaque fois que l'on conscientise et cette conscience est une source bénéfique à laquelle chacun et chacune peut boire, pour peu qu'on lui tende les mains : c'est la somme de toutes les informations "scientifiques" collectées depuis la nuit des temps. Et c'est le Soi.

*******

Accueil

Présentation

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact