"Toute femme qui se sera faite mâle
entrera dans le royaume des cieux."

Evangile selon Thomas, 114

 

commentaires

Madeleine 12/08/2017 20:42

Pour la représentation de Marie-Madeleine à gauche, en tenue sacerdotale et portant un pallium (!), voir ci-dessous :

https://Commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Magdalenenscheibe.jpeg

*******

Pour la représentation de Marie-Madeleine à droite, voir ci-dessous :

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/30/Lorsch_schefers2000_pl01.jpg

*******

Sur la page officielle du ''Victoria and Albert Museum'' qui détient l'original du plat supérieur de couverture de cet évangéliaire de Lorsch, il est écrit que la personne à droite avec une barbe est le prophète Zacharie. Je conteste cela car je suis absolument certaine qu'il s'agit d'une rare Marie-Madeleine barbue, et voici mon étude pour défendre cette thèse :

1. Il s'agit du plat supérieur de couverture d'un évangéliaire qui se trouvait dans les appartements royaux de Charlemagne (ou de sa suite). Donc il ne s'agit pas d'un obscur tableau ou d'une fresque se trouvant au fin fond d'un monastère, peint(e) par un inconnu. Comment peut-on imaginer que Zacharie, qui a un rôle extrêmement secondaire dans l'histoire du Christianisme, puisse se retrouver ainsi mis en lumière, au même titre que Jean-Baptiste, Marie et Jésus, sur la ''couverture'' d'un évangéliaire royal ? C'est un non-sens et rien que cela devrait mettre la puce à l'oreille des historiens de l'Art.

2. Au contraire, les deux personnages les plus ''importants'' dans le Christianisme sont bel et bien Jean-Baptiste, à gauche de Marie portant Jésus, et Marie-Madeleine, à droite : le premier parce qu'il est celui qui ''précède'' Jésus, c'est le précurseur (et il est à gauche car la gauche est traditionnellement un symbole du passé) et la seconde car c'est celle qui ''suit'' Jésus, celle qui annonce sa résurrection et à qui il confie son enseignement (elle est à droite car c'est traditionnellement un symbole du futur).

3. J'ai vu des centaines de tableaux représentant Jésus entouré de saints et jamais je n'en ai vu où Jésus était entouré de Jean-Baptiste en même temps que Zacharie. Par contre, j'en ai vu beaucoup où Jésus se trouve entre Jean-Baptiste et Marie-Madeleine (gauche et droite étant respectées comme ci-dessous) et je suppose que c'est pour la raison que je viens d'évoquer :

http://pinacotecabrera.org/wp-content/uploads/2015/03/Marco-Palmezzano-madonna.jpg

4. On voit clairement que le personnage est jeune. Et Jean-Baptiste est adulte. Puisque la tradition relate que Zacharie était très âgé quand il est devenu père de Jean-Baptiste, on serait ici en présence d'un anachronisme flagrant. De plus, à chaque fois que Zacharie est représenté dans l'Art, il l'est sous la forme d'un vieillard et c'est logique.

5. Le personnage a les hanches larges d'une femme, de longs cheveux, on devine ses seins et les habits sont manifestement ceux d'une femme. Un homme habillé ainsi ressemblerait tout simplement à un travelo ! Même un grand-prêtre du Temple n'aurait pas autant de détails ''féminins'' dans son vêtement d'apparat, et le châle qui entoure les épaules du personnage ne saurait convenir à un homme.

6. L'encensoir que tient le personnage, s'il peut faire penser à celui de Zacharie, peut aussi faire penser à celui de Marie-Madeleine car il existe plusieurs représentations de celle-ci où elle tient un encensoir. De plus, si on accorde foi à l'histoire de Miryai relatée dans le ''Livre de Jean'' de la Ginza Rba - et pourquoi douterait-on de ce témoignage très ancien - Marie-Madeleine fut confiée toute petite au Temple pour y remplir le rôle de ''servante du Seigneur (Adonaï)''. Ceci expliquerait la présence de cet encensoir dans ses mains :

http://www.sacred-texts.com/chr/gno/gjb/gjb-2-2.htm

7. Dans toutes les représentations de Zacharie que j'ai pu trouver, il porte traditionnellement l'encensoir (avec parfois un phylactère pour rappeler son rôle de prophète) mais jamais un encensoir + ce ''contenant'' si caractéristique de Marie-Madeleine. Celle-ci par contre peut porter les deux :

http://magdala.over-blog.net/tag/a%20l%27encensoir/

8. Toute personne qui s'intéresse aux représentations de Marie-Madeleine dans l'Art l'a déjà vue de nombreuses fois ''hirsute''. Comment pourrait-elle être recouverte de poils partout sur le corps sans avoir de barbe sur le visage ?

9. Comme je l'ai souligné souvent sur ce blog, les femmes ne pouvaient pas enseigner la spiritualité en public. Et donc celles qui le firent, au début du Christianisme, étaient obligées de se travestir en hommes, donc possiblement en mettant une barbe postiche pour cacher un visage trop féminin. Voir l'étude ''Saintes et travesties'' de Frédérique Villemur, chez Clio :

https://clio.revues.org/253

*******

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact