"Voici l'homme."

Jean 19:5

 

commentaires

Madeleine 03/09/2016 18:23

Dans l'évangile selon Marie, l'expression ''le fils de l'homme'' utilise un mot copte ''rôme'' qui signifie au masculin comme au féminin ''être humain''. En grec le mot ''anthrôpos'' signifie autant l'homme que la femme (l'article fera la différence et, concernant l'humain en général, l'article masculin l'emportera).

Jésus se désigne lui-même comme ''le fils de l'homme'', le fils de l'être humain. Il est notre archétype - ''voici l'homme'' - tout autant qu'il est notre fils à tous et toutes, notre enfant divin intérieur :

''C'est à l'intérieur de vous qu'est le fils de l'homme.'' (Marie 8:18)

Et quand Marie la Madeleine dit aux disciples, en parlant du Sauveur (9:20) : ''il nous a fait humains (rôme)'', on peut s'étonner puisqu'à la base, nous serions déjà humains !

Sauf que... nous ne sommes pas des humains mais des animaux, des mammifères mâles et femelles du sous-ordre des simiiformes. Nous sommes des singes.

Ainsi le ''fils de l'homme'' à l'intérieur de notre chair serait en quelque sorte le ''chaînon manquant'' qui nous différencie des autres singes du même sous-ordre et qui permet notre évolution. La question qui se pose alors est : depuis quand et venant d'où ?

''Et le Logos devint chair et habita en nous.'' (Jean 1:14)

*******

Madeleine 05/09/2016 10:43

Cette parole de Jésus : ''C'est à l'intérieur de vous qu'est le fils de l'homme'' se trouve dans l'évangile selon Marie, évangile dit apocryphe. Mais elle possède son équivalent dans le Nouveau Testament et c'est digne d'être souligné :

''Veillez à ce que personne ne vous égare en disant : ''Le voici'' ou ''Le voilà'' car c'est à l'intérieur de vous qu'est le Fils de l'Homme. Suivez-le. Ceux qui le chercheront, le trouveront.'' (Marie 8:15)

''On ne dira pas : Voici, il est ici, ou : voilà, il est là. Car le royaume de Dieu est à l'intérieur de vous.'' (Luc 17:21)

Le grec ''entos'' de Luc 17:21 est encore plus éloquent que le ''en'' de Jean 1:14 pour signifier ''dans, au-dedans, à l'intérieur''. C'est dommage que, dans les deux cas, ces mots soient traduits par ''au milieu de'' ou ''parmi''.

''Et le Logos devint chair et habita en nous.'' (Jean 1:14)

*******

Madeleine 05/09/2016 10:42

''On ne dira pas : Voici, il est ici, ou : voilà, il est là. Car le royaume de Dieu est à l'intérieur de vous.'' (Luc 17:21)

Le fait que Jésus ait choisi de dire, précisément à des pharisiens, cette phrase théologiquement forte de sens n'est pas anodin : il signifie que le royaume de Dieu est à l'intérieur de ''chaque'' être humain, même et y compris chez ceux qui voudront ensuite le mettre à mort.

Mais l'existence d'un royaume ne signifie pas qu'il soit habité, de même qu'une église peut être déserte. Il nous faut y accueillir le Roi (autrement nous serions ''possédés'' par Lui), et c'est tout le sens de Jean 1:11-12 :

''Il vint dans ses domaines, et les siens ne l'ont pas pris avec eux*. Mais ceux qui l'ont pris, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu, ceux qui ont foi en son nom.''

* paralambanô : prendre avec soi, recevoir au sortir d'un lieu, recevoir au sortir des mains d'un autre, prendre possession de.

*******

Cela dit, comment pouvons-nous accueillir le Roi dans son royaume à l'intérieur de nous ? Par notre foi en lui, par le symbolisme renouvelé du pain et du vin, par le pneuma et l'alêtheia dans nos vies, par l'étude de son enseignement non falsifié, dans la réunion de deux ou plusieurs en son nom...

Et si tout ceci paraît théorique, il n'en est rien : quand le Roi est dans son royaume, il a tous les pouvoirs d'un roi et il nous protège réellement : la souffrance et l'angoisse disparaissent de nous - et ce n'est pas rien - de même que toute solitude et toute peur. Nous sommes en plénitude.

*******

Madeleine 01/09/2016 21:09

On a fait de ce ''Voici l'homme'' en Jean 19:5 les propos de Pilate désignant Jésus. Mais ce sont les propos de Jésus lui-même qui désigne ainsi l'humanité à Pilate et aux hommes présents :

''Jésus donc sortit dehors, portant la couronne d'épines et le vêtement de pourpre. Et il leur dit : ''Voici l'homme.'' (Jean 19:5)

Sous-entendu : voici l'humanité dans sa souffrance et dans sa royauté.

La conjonction de coordination ''kai'' (et) unit deux verbes avec un même sujet, en français comme en grec. Et en Jean 19:6, ''auton'' rappelle Jésus et non Pilate.

*******

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact