"C'est à l'intérieur de vous
qu'est le Fils de l'Homme."

Evangile selon Marie

 

 

commentaires

Madeleine 27/12/2015 11:18

Le passage complet, dans l'évangile selon Marie :

''Paix à vous. Que ma paix s'engendre en vous. Veillez à ce que personne ne vous égare, disant : ''Le voici'' ou ''Le voilà'' car c'est à l'intérieur de vous qu'est le Fils de l'Homme. Suivez-le. Ceux qui le chercheront, le trouveront.''

*******

L'expression ''Fils de l'Homme'' ne désigne pas Jésus mais le Logos, la toute première étincelle de lumière manifestée par l'Esprit (le Père) par l'intermédiaire de l'Esprit Saint (la Mère-Père) qui est, elle-même, la toute première Pensée sortie du Père.

L'Esprit Saint est appelée (!) l'Homme primordial.
Son Fils premier-né est donc le ''Fils de l'Homme''.

*******

Le Temple intime...

A l'intérieur de nous se trouve notre âme. Celle-ci est humide et peut être nourrie par la Rosée. Cette Rosée est lumineuse, c'est une ''eau ignée''. Elle contient le feu invisible du Logos en elle :

''Le Royaume du Père S'ETEND sur la terre et les hommes ne le voient pas.''
(Thomas, 113)

Ainsi c'est par la Rosée que notre âme s'imprègne de Logos.

*******

La colombe de l'Esprit Saint = la colombe de Vénus.
C'est Vénus qui donne la Rosée à la terre :

''C'est par son influence que tout s'engendre sur la terre. En effet, répandant une rosée fécondante à son lever du matin ou à son apparition du soir, non seulement elle accomplit les germinations au coeur de la terre, mais encore elle stimule la reproduction de tous les êtres animés.'' (Pline, HN II - Vénus)

*******

''A ceux qui ont mis le Dieu fait homme au centre de leur méditation et de leur prière, à ceux qui ont ''étreint'' le Christ, il n'est pas facile de s'orienter vers l'Esprit, d'atteindre la subtile rosée qui, matin et soir, mouille et imprègne, sans que l'on voie du ciel tomber aucune goutte.''

http://www.pagesorthodoxes.net/foi-orthodoxe/esprit-saint-connaitre.htm

*******

Madeleine 11/01/2016 13:20

Une belle citation au sujet de la Rosée :

''Ses gouttes se révèlent lourdes malgré leur clarté. On dirait qu'elles sont grosses d'un amour que l'on croyait impossible.''

''Les vrais bonheurs'' de Christian Signol

*******

Cet amour ''réel'' de Dieu, de Jésus et du Paraclet envers l'homme... combien de chrétiens le croient impossible, au fond d'eux-mêmes ? Combien pensent que cet amour doit se mériter, qu'il est élitiste, qu'il ne va que vers les ''saints'' ? La Rosée est-elle sélective, juge-t-elle si elle doit tomber sur un puissant ou sur un misérable ?

Cette Rosée ne serait-elle pas une véritable ''arch(é)e'' qui permettrait à ceux de la terre de mieux regarder vers les étoiles, vers un Dieu moins conceptuel, et à ceux du ciel de mieux regarder les merveilles de la Nature ?

http://ekladata.com/pZPO8Q-P1ilfGUt-kB_yFWWa_mc.jpg

*******

Madeleine 08/01/2016 17:00

Ma propre traduction, littérale et exacte, de 1 Jean 5:6-8 :

''Celui-ci est le venant au travers de l'eau et du sang, Jésus Christ. Pas seulement dans l'eau mais dans l'eau et dans le sang. Et l'Esprit est le témoignant, parce que l'Esprit est la vérité. Car trois sont les témoignants : l'Esprit, et l'eau, et le sang. Et les trois en le un sont.''

*******

On remarque d'emblée le participe présent ''le venant'' (elthôn), qui signifie ''celui qui vient''. Donc c'est réellement une erreur et une trahison de traduire ''qui est venu'' comme c'est traduit partout, sous-entendu qui est venu une unique fois il y a deux mille ans.

Ensuite il faut remarquer l'emploi de ''dia + génitif'' (au travers de) qui signifie, sans équivoque possible, une provenance directe. Et cela est réaffirmé, avec plus de force encore, par l'emploi de ''en'' qui veut dire ''dans''.

Donc cela veut dire que Jésus Christ vient EN PERMANENCE dans, et au travers de, l'eau et le sang ! Et n'est-ce pas finalement logique, puisque Jésus est le Logos, c'est-à-dire la ''programmation'' de Tout ?

*******

A présent, si on regarde la Rosée, elle est composée d'Eau (EAU), de Sel (SANG) et d'Esprit (PNEUMA). C'est ce qu'ont compris certains alchimistes qui tentèrent de séparer son Sel et son Esprit du support de son Eau, pour obtenir l'Esprit Universel sous forme matérielle, sous forme de Sel non putrescible (car la Rosée pourrit tant qu'elle reste humide et, si elle s'évapore, alors l'Esprit disparaît en même temps).

Ainsi ''les trois en le un sont'' : Eau-Sang-Pneuma.

Ainsi Jésus EST la Rosée, ''le pain de Dieu qui descend du ciel.''
(Jean 6:33)

''Et c'est ici le témoignage, que Dieu nous a donné la vie éternelle et cette vie est DANS son Fils. Celui qui a le Fils a la vie, celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie.'' (1 Jean 5:12)

Est-ce un hasard si la Rosée est disponible partout sur la Terre, gratuitement ? C'est-à-dire à portée de main de l'érudit comme de l'analphabète, du riche comme du pauvre, du pécheur comme du saint ?

''Que celui qui veut prenne gratuitement l'eau de vie.'' (Apo 22:17)

*******

Dans mon thème:

Waterfield Unitas (2')

*******

Madeleine 04/01/2016 15:41

Les alchimistes nomment ''Emeraude'' la Rosée de Mai. Et puisque le ''Saint Graal'' est symboliquement taillé dans une émeraude, on peut en déduire que ce nom mystérieux désigne tout simplement la Rosée qui contient en elle, comme dans une coupe, le ''sang'' du Christ : le Logos.

Selon la Tradition, le Saint Graal fut taillé par les anges dans l'émeraude tombée du front de Lucifer. Or Lucifer (= porteur de lumière) est un des noms de Vénus. Il est l'équivalent latin exact du grec Phôsphoros que Pierre lui-même utilise dans sa seconde épître (2 Pierre 1:19) et qui est l'étoile du matin.

=> L'Emeraude qui tombe de Lucifer = la Rosée qui tombe de Vénus.

C'est la Rosée qui porte en elle la lumière du Logos. C'est donc elle qui est plus précisément Lucifer ou Phôsphoros et cela concorde avec la mythologie qui fait de Lucifer un des enfants de l'Aurore (et de Persès).

Et le Graal n'est-il pas censé ''produire'' une nourriture miraculeuse qui se renouvelle chaque jour ? Telle la Rosée...

*******

A propos de Lucifer : il ne faut pas croire les élucubrations exégétiques concernant Isaïe 14:12 car il s'agit seulement d'une métaphore pour désigner le roi de Babylone, apostrophé en 14:4 et même désigné comme ''homme'' en 14:16.

Et pourtant ce n'était pas très difficile à comprendre... Mais peut-être voulait-on salir Vénus (Lucifer) ? Tout comme on a sali Asherah, Eve, Marie-Madeleine...

*******

''Et la lumière paraît dans la ténèbre.'' (Jean 1:5)

C'est dans la nuit que la Rosée s'épanouit, et les alchimistes sont unanimes à parler des ''larmes de l'Aurore'' ou de ''l'Aurore qui pleure'' pour évoquer la Rosée.

Dans mon thème:

Nyx Lumen (5')
Aurora Lacrimosa (1')

Nyx en grec = Nuit et Lumen en latin = Lumière
Aurora Lacrimosa = l'Aurore qui pleure = la Rosée

*******

L'homme de l'Or doit être un homme de Foy...

Aurora Lacrimosa Goldman Defoy (7')

De Vérité et de Solitude...

Aletheia Chryseis (2')
Hermite Khryses Eureka (3')

https://fr.wiktionary.org/wiki/chrysos

*******

Madeleine 02/01/2016 14:36

''Le Royaume du Père s'étend sur la terre et les hommes ne le voient pas.'' (Thomas, logion 113)

Dans l'évangile selon Thomas, le verbe copte utilisé pour ''s'étend'' (pi omicron rhô schai) ne veut pas dire ''se situe'' mais montre bien l'action d'étendre quelque chose, comme par exemple une natte ou un tapis. Donc ce n'est pas outré d'imaginer qu'il puisse s'agir d'un tapis de Rosée.

D'après mon dictionnaire étymologique copte (Vycichl), l'équivalent hébreu serait ''pe resh shin''.

D'après mon dictionnaire hébreu (Sander et Trenel), ''pe resh shin'' veut bien dire étendre (voir Nombres 4:6) mais sa première signification est briser (voir Lamentations 4:4 où le pain est brisé, partagé).

=> Ainsi je trouve très éloquent que le Père ''étende'' partout son divin pain sur la terre en le ''brisant'' en myriades de gouttelettes de Rosée...

*******

J'ai déjà eu l'occasion, par le passé, de témoigner sur ce blog d'une vision que j'ai eue, quand j'ai vu Dieu (quand Il a voulu de son propre gré se montrer à moi en vision) : il s'agissait d'un ''trou'' quelque part dans l'espace d'où sortaient puissamment des myriades de petites étincelles de lumière, non pas conscientes mais programmées*, ayant chacune un endroit bien défini à rejoindre.

Un trou de Bôl, en quelque sorte ;-)

Quel autre véhicule que la Rosée pourrait ainsi, en toute invisibilité, apporter sur terre des myriades d'étincelles de lumière programmée, d'un bout à l'autre de la planète pour la revivifier ?

* ne pas faire de panthéisme en confondant le Programmeur (hors de la création) et sa programmation (dans la création) : si Dieu était ''dans'' la création, celle-ci serait incorruptible et immortelle...

*******

Mise en garde : il ne faut pas ''manger'' ou ''boire'' (Jean 6:55) la Rosée directement car elle doit être purifiée de façon alchimique. Mais on peut, sans danger, faire comme les plantes et les animaux et s'en imprégner par la peau (bain de Rosée printanière) et la respiration (à l'aube dans un endroit non pollué).

Dès que le Soleil se montre, il faut arrêter. D'ailleurs le contraire de ''pe resh shin'' est ''shin resh pe'' qui veut dire ''brûler''...

*******

Madeleine 30/12/2015 16:09

Le mot ''poésie'' (poiêsis) est le seul que les Grecs connaissaient pour traduire le sens de ''création''.

Dans mon thème:

Vénus Poesia (5' sur 21.600 minutes)

La création de notre monde a-t-elle été faite initialement par Vénus ? Bien avant Yahvé, la Reine du Ciel était vénérée par les Juifs (Jérémie 44:16-18). Et, à chaque printemps, quand la Rosée qu'elle répand est à son maximum de ''viridité'', c'est bien une re-création totale de la Nature qui s'opère...

''Le pain de Dieu est celui qui descend du ciel et donne vie au monde.'' (Jean 6:33)

*******

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact