"La Loi et les prophètes jusque Jean;
depuis lors, le Royaume de Dieu est
annoncé et chacun force pour entrer."


"Or, il est plus facile de dépasser
le ciel et la terre que de renverser
un caractère de la Loi."

Luc 16:16-17

 

 

 

 

"L'immense désir des choses éternelles est la force par laquelle je tends toujours plus haut, et qui me fait dépasser le ciel et la terre… Je comprends que je ne dépends pas de l'air et du soleil, ni d'aucune chose périssable, mais des choses immortelles… C'est la plus grande preuve que l'âme est divine."

 

 

Tommaso Campanella

 

 

commentaires

Olivier 07/04/2014 15:00

Coïncidences troublantes !

Dans mes documents ,j'avais noté un lien indiquant ,dans un livre ,un séjour de Jésus en Inde et sa rencontre avec le bouddhisme ou l'hindouisme .
C'est assez long ! Je te suggère de commencer plus ou moins à la page 167 .

Un rapprochement entre des spiritualités et des Sages !

http://khazarzar.skeptik.net/books/notovicf.pdf

Olivier 09/04/2014 21:08

Un Jésus et un évangile hindouiste .
Un Jésus et un évangile africain .
Un Jésus et un évangile musulman .
Le livre " Un musulman nommé Jésus " de Tarif Khalidi paru voilà une dizainr d'années vient d'être réédité en collection Livre de Poche .
Dans les premiers siècles de notre ère ont été écrits plusieurs " évangiles" dont certains sont pratiquement disparus .
Aujourd'hui, on assisterait à un phénomène un peu semblable : plusieurs " évangiles" mais écrits par des personnes n'appartenant pas au christianisme .
Signe d'un rapprochement entre des cultures ?

Madeleine 08/04/2014 15:47

Dans ce livre du juif (!) Nicolas Notovitch, pages 223-224:

"Les juges s'étant consultés entre eux, dirent à Pilate: "Nous n'assumerons pas sur nos têtes le grand péché de condamner un innocent et d'acquitter des bandits, chose contraire à nos lois. Fais donc ce qu'il te plaira." Ayant dit, les prêtres et les savants vieillards sortirent et se lavèrent les mains dans un vase sacré en disant: "Nous sommes innocents de la mort du juste."

Dans l'évangile selon Matthieu 26:65-68:

"Alors le Grand Prêtre déchira ses vêtements, disant: "Il a blasphémé! Qu'avons-nous encore besoin de témoins ? Voici, vous avez entendu maintenant son blasphème: que vous en semble ?" Et répondant, ils dirent: "Il mérite la mort." Alors ils lui crachèrent au visage et lui donnèrent des soufflets; et quelques-uns le frappèrent, disant: "Prophétise-nous, Christ:
qui est celui qui t'a frappé ?"

Matthieu 27:24:

"Et Pilate, voyant qu'il ne gagnait rien mais que plutôt il s'élevait un tumulte, prit de l'eau et se lava les mains devant la foule, disant: "Je suis innocent du sang de ce juste; vous, vous y aviserez." Et tout le peuple, répondant, dit:
"Que son sang soit sur nous et sur nos enfants!"

*******

On peut lire ci-dessous une critique de ce livre:

http://atil.ovh.org/noosphere/notovitch1.php

*******

Madeleine 08/04/2014 00:51

Oui, c'est une étude qui est connue et qui a été décriée par certains, avalisée par d'autres... Au moins, grâce à ton pdf, on pourra se faire une opinion personnelle, même s'il faut bien croire sur parole ce qui s'y trouve révélé. Merci!

Pour clôre ce dossier "Inde", il y a aussi les Actes de Thomas, avec quelques très belles prières:

http://www.lechampdumidrash.net/ancien/articles.php?lng=fr&pg=187

*******

Madeleine 07/04/2014 13:54

Tu remarqueras dans cette légende, Olivier, qu'il y a le même rejet du "monde" que dans l'enseignement de Jésus...

A part ça, j'ai complété ma lecture par la page Wiki sur la légende de Barlaam et Josaphat. On lit que Jésus, appelé en Inde "Isa-masiha", aurait survécu à la crucifixion - je le crois aussi, j'ai développé tout cela dans les commentaires de mon article "La compagne du Sauveur" - et ce, grâce à une pommade:

"Mirza Ghulam Ahmad indique que, selon des traditions présentes dans l'espace perse et en Inde, Jésus aurait été guéri des séquelles de la crucifixion par une pommade bien précise qui, à la suite de cet événement, se serait appelé « Marham-i-Isa » (pommade d'Isâ)."

Or j'ai illustré mon article par un tableau de Bellini où l'on peut voir, d'une part, que Jésus ne semble pas mort et, d'autre part, que Marie-Madeleine est en train de le soigner avec une certaine pommade!

http://magdala.over-blog.net/article-la-compagne-du-sauveur-119856425.html

(rappel: dans mes commentaires, je parle de la plante qui servait à faire le Soma sacré et dont le nom est perdu depuis des siècles. Je pense avoir retrouvé ce nom et j'y propose qu'il s'agissait de la "Coque du Levant". Or, comme par hasard, cette plante croît en Inde où les Indiens, qui vénèrent cette plante comme remède à tous maux, l'emploient comme dessicatif sur les plaies, entre autres...)

*******

"Dans la branche musulmane dite ahmadisme, il a été effectivement crucifié, mais plongé dans un profond coma, ses bourreaux ont cru qu'il était mort."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Christologie_non_chr%C3%A9tienne

C'est exactement ce que je "révèle" dans mes commentaires (vinaigre catalepsiant à base de Coque du Levant), et j'ignorais tout de cette info ci-dessus...

*******

Olivier 06/04/2014 19:02

C'est la "passivité" de Siddhārtha devant Māra qui le mène à l'Eveil, pas un combat.
------------------------------------------------------------------------------------------------
Je suis étonné d'apprendre que l'Eglise chrétienne aurait canonisé Bouddha sous le nom de Saint Josaphat !
Intéressant à approfondir pour jeter des ponts entre deux sages : Bouddha et Jésus .
D'autant plus qu'un bouddhisme occidentalisé se développe nettement en Europe .
Pour en savoir plus :

http://www.bouddhisme-universite.org/St-Josaphat

Madeleine 07/04/2014 00:50

Etonnant et passionnant! Merci pour cette superbe info, Olivier.
Le lien aussi est superbe, très complet.

Je vais étudier tout ça ;-)

*******

Pour ceux qui auraient des doutes sur ma traduction de Luc 16:17, dire que le ciel et la terre sont à l'accusatif (cod) et pas au nominatif (sujet). Et le verbe est à l'infinitif aoriste, et pas à l'indicatif présent 3e personne du pluriel comme on le traduit traditionnellement.

Dans la foulée, j'ai appris que "Royaume" [de Dieu] en grec est au féminin:

http://www.lexique-biblique.com/lexiques/grec/strong-grec-00932-basileia.html

*******

Madeleine 06/04/2014 17:38

Comme on le voit, quand on fait l'effort de traduire fidèlement un verset, tout autre chose que ce qui a été communément admis - et aveuglément recopié - pendant des siècles retrouve son sens véritable...

La parole de Jésus veut dire qu'il ne faut rien forcer pour entrer dans le Royaume, qu'il faut seulement "dépasser" (parerchomai) le monde, passer outre les lois du ciel et de la terre. Sans violence et sans besoin de rien détruire, pas même la Loi indestructible.

C'est la "passivité" de Siddhārtha devant Māra qui le mène à l'Eveil, pas un combat...

*******

Présentation

Introduction

 

"C'est moi la Fiancée, et
le Fiancé c'est mon mari
qui m'a engendrée; c'est
moi la mère de mon père
et la soeur de mon mari
et c'est lui mon rejeton."

Le Tonnerre

 

Nag Hammadi


Rechercher

Contact